Rugby

Rugby : Tyrosse pour une virade au pied des Pyrénées

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne jeudi 9 mars 2017 à 15:19

Rugby (illustration)
Rugby (illustration) - Fotolia

La Fédérale 1. Cinquième journée des matchs retour, plus que quatre rencontres à disputer avant le terme du championnat ordinaire. Ce dimanche Tyrosse 3è sort à Bagnère-de-Bigorre, 4è mais décroché, les tyrossais qui peuvent encore revenir sur le duo de tête Oloron et Rouen.

Le Stade Bagnérais est à neuf points derrière les frères de la côte. Pour autant avec seulement quatre longueurs d’avance sur St Jean- de- Luz les bigourdans doivent ménager leurs arrières en vue de leur qualification pour les phases finales. Bagnère, haut lieu ovale dans son stade fétiche Marcel- Cazenave aux tribunes de bois au pied des Pyrénées qui chantent dans le lointain, "B de B "entité survivante vintage d’un rugby suranné et qui fut pourtant un temps flamboyant.

L'histoire du club commence en 1911

Le Stade s'organise et c'est deux ans plus tard que se dispute la première rencontre officielle du club, face à Lannemezan, les voisins bigourdans. C’est le premier âge d'or du Stade Bagnérais. Le club va ensuite connaître la mobilisation de pratiquement la totalité de ses joueurs pour la 2è guerre mondiale. Ce qui marquera un coup d 'arrêt à l'évolution du Stade Bagnérais. Bien plus tard, en 1969, les bigourdans montent en puissance et accèdent à la première division. On parlait alors de jeu "à la Bagnéraise" ! L'équipe réussit à disputer la finale de l'Elite d'alors comme ensuite lors des saisons 78-79 et 80-81 mais sans remporter le titre.

L'évolution du rugby a eu raison des piémontais pyrénéens. Après avoir brillé en Fédérale 3 avec notamment le titre de champion de France en 2005 le club est monté progressivement . Le Stade vise désormais régulièrement le dernier carré en Fédérale Une. Bagnére qui a vu bon nombre de ses joueurs défendre les couleurs du XV de France, avec en tête bien sur Jean Gachassin, "Peter Pan", en Bleu pendant près de huit ans pour 32 sélections. Egalement bagnérais les attaquants de feu Jean- François Gourdon, Jean-Michel Aguirre avec 39 sélections ou encore Roland Bertranne, 69 fois en bleu, lui, entre 1971 et 1981. Un record longtemps inégalé sur le Club. L'époque dorée du Stade Bagnérais.