Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Robins Tchale Watchou réélu à la tête de Provale

lundi 7 janvier 2019 à 15:10 Par Julien Balidas, France Bleu Occitanie

Robins Tchale Watchou a été réélu ce lundi à la présidence de Provale, le syndicat des joueurs de rugby professionnels. Il va donc entamer un deuxième mandat de quatre ans.

Robins Tchale Watchou
Robins Tchale Watchou © Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Occitanie, France

Pour la première fois depuis 1998, date de la création de Provale, deux listes étaient opposées pour la présidence du syndicat. A Rungis, l'ancien deuxième ligne a devancé son opposant Laurent Baluc-Rittener. 

35 voix pour Tchale Watchou, 30 pour Baluc-Rittner

Lors de l'assemblée générale, la modification du mode de scrutin a été rejetée. Le vote s'est donc fait dans l'ancienne version. Dans l'assistance : 35 voix pour Tchale Watchou, 30 pour Baluc-Rittener et 6 abstentions.  Le camp de Baluc-Rittener réclamait lui un vote dématérialisé pour permettre à beaucoup plus de monde de voter. Provale comptant plus de 450 adhérents. 

Laurent Baluc-Rittener, ancien joueur de Narbonne et Colomiers, avait saisi la justice pour qu'un mandataire provisoire soit nommé afin d'organiser l'élection et que celle-ci soit repoussée. Demande dont le tribunal de grande instance de Toulouse l'a débouté le 31 décembre dernier.

Tchale Watchou : "Cette campagne a été brutale et détestable"

"Je suis heureux mais plein d'humilité au vu de tout ce qui s'est passé pendant cette campagne. Ma mission dans les semaines et mois qui arrivent va être de rassembler, de prouver que Provale est le syndicat de tout le monde. Pour le construire, nous avons besoin de toutes les idées" a expliqué Robins Tchale Watchou qui va donc entamer un deuxième mandat.

"Il fallait que je me remette en question parce que je suis responsable. Ma première erreur a été de penser que je pouvais par ma détermination porter et incarner seul cette fonction. Et là j'ai compris qu'il était plus facile de fragiliser un homme qu'un groupe d'hommes. J'aurais dû retenir les leçons que notre sport nous apprend. _Cette campagne a été brutale et détestable_. A la fin j'ai dit à Laurent que je souhaitais le voir, échanger avec lui. Il est important qu'on se parle. Je vais l'appeler. En tant que personnes, il faut qu'on se parle. Cette campagne a énormément divisé les joueurs. Il y a quelque chose qui a été brisé sur le plan affectif."

Baluc-Rittener espère un impact positif après ce scrutin serré

"J'espère que ça animera le désir des joueurs de s'approprier ce syndicat. Je pense qu'il va y avoir remise en question. On peut être optimiste si on prend le temps d'écouter les revendications. Aujourd'hui on entend beaucoup de choses mais ceux qui subissent ce qui est décidé, ce sont ceux qu'on entend le moins", a expliqué le Narbonnais.