Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Romain Ntamack : « Pas d’euphorie, mais on veut tout gagner dans le Tournoi »

-
Par , , France Bleu Occitanie

Agressive et héroïque, la défense des Bleus a été exemplaire dans la victoire contre l’Angleterre. L’ouvreur du XV de France Romain Ntamack dit sa confiance et la détermination des bleus pour la suite du Tournoi des 6 Nations.

Romain Ntamack , l'ouvreur prodige du Quinze de France
Romain Ntamack , l'ouvreur prodige du Quinze de France © Maxppp - Lorraine O'Sullivan

Artisan de la victoire face à l’Angleterre Dimanche dernier (24-17), Romain Ntamack nous parle de l’ambition des bleus dans le Tournoi, et de la charnière avec Antoine Dupont qui fait déjà des merveilles.

Romain Ntamack "Concentrés, on veut gagner tous les matchs du Tournoi"

France Bleu Occitanie : Romain, comment ça va dans ce groupe France, après cette grande victoire contre l’Angleterre ?

Romain Ntamack : Ça  va très bien, on s’est remis des petits bobos, des petites courbatures. On a repris l’entrainement, tout le monde va bien, tout le monde est d’attaque pour refaire un gros match dimanche. On est très concentré, on a envie de battre les italiens.

Est-ce qu’il existe une sorte d’euphorie ?

Non, je n’ai pas senti d’euphorie après le match. De la joie bien sûr dans les tribunes et les vestiaires, mais dès Lundi matin, on était concentrés. Beaucoup de lucidité sur ce qu’on avait fait la veille. On a encore des objectifs très élevés, on veut gagner tous les matchs, et on est très concentrés pour gagner le prochain, dimanche.

Il ne faut pas s’emballer ?

Personne ne s’emballe dans l’équipe en fait. On est très calme et lucide, concentrés pour gagner encore dimanche et faire plaisir à notre public.

Romain, on loue vos qualités de joueur au pied en équipe de France, vous progressez encore de ce point de vue-là ?

J’essaie de progresser tous les jours aux entraînements, pareil en club même si je ne suis pas le buteur n°1, je travaille tous les jours pour quand ce sera mon tour. Je suis content que ça ait payé dimanche dernier. Il y a encore des choses à travailler dans le jeu courant, on travaille encore les petits détails pour faire le match le plus complet dimanche.

Vous travaillez mieux avec le nouveau staff de l’équipe de France sur ce poste ?

On travaille très bien, oui. Stratégiquement, c’est carré, dans le jeu tout le monde où on doit aller. Il y a encore des petits réglages à faire. Mais pour l’instant, c’est très bien comme ça.

Vous vivez toujours bien cette dualité des postes entre le Stade Toulousain et l’équipe de France ?

Oui, ça se passe bien. Les derniers matchs que j’ai faits en club, je les ai faits en ouverture, là j’enchaîne en ouverture avec l’équipe de France. Y a aucun soucis, ce n’est pas quelque chose qui me perturbe. C’est très bien comme ça, tout le monde sait où il doit aller.

Un mot sur la défense. On a beaucoup parlé de cette défense rugueuse et agressive, exemplaire contre l’Angleterre, Shaun Edwards y est pour quelque chose forcément ?

Oui , forcément. Il nous a ramené son expérience, toute sa palette au niveau défensif. On a aussi des joueurs qui aiment défendre, qui sont très à l’écoute des conseils de Shaun. Pendant 15 jours, on travaillé ça énormément. On a bien travaillé le système anglais aussi, et on a vu que ça a payé dimanche. On est très content de cette défense, très fiers, mais il va falloir l’élever encore. On sait qu’on peut l’élever, c’est quelque chose de très positif qui est ressorti du match.

Est-ce que votre duo avec Antoine Dupont progresse aussi dans ce nouveau  contexte ?

Oui, je suis très content de cette charnière-là. On essaye d’apporter notre patte à l’équipe, de porter l’équipe dans les moments faibles et dans les moments forts.

Et ça pourrait apporter à Toulouse j’imagine à terme ?

Oui bien sûr. On essaye en tout cas d’être les meilleurs ce weekend pour aider l’équipe dans beaucoup de secteurs, on est content d’être alignés tous les deux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu