Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby à XIII : Baho et Pia disent non au racisme

-
Par , France Bleu Roussillon

Après des propos racistes proférés à l'encontre d'un joueur de l'équipe de rugby à XIII de Baho (Pyrénées-Orientales), le club a décidé de le mettre à l'honneur ce dimanche, lors de la demi finale du championnat de France Elite 2.

Le talonneur Djibryl Dauliac mis à l'honneur
Le talonneur Djibryl Dauliac mis à l'honneur © Radio France - Colline Rigaut

Baho, France

Lors d'une soirée de la Fédération française de rugby à XIII la semaine dernière au Barcarès, deux joueurs d'Élite 2 ont fait l'objet d'insultes racistes dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. L'un des deux est le talonneur de Baho XIII, Djibryl Dauliac. Le club qui a porté plainte, a décidé de mettre le joueur à l'honneur ce dimanche lors de la demi finale du championnat de France Elite 2 qui opposait Baho à Pia.

En début de rencontre, une haie d'honneur a été faite au talonneur Djibryl Dauliac, et pour ce match, il a été désigné capitaine. Colette Tignères, présidente du club de Baho XIII : "ces propos racistes ont été la goutte qui a fait déborder le vase. Il était normal qu'aujourd'hui, il se sente soutenu, à la fois, par l'équipe de Baho mais aussi par celle de Pia. Pour dire haut et fort: le racisme ne passera pas à travers le rugby à XIII. C'est intolérable, nous avons des garçons de cultures différentes, d'origines différentes mais ils portent tous le même maillot".  

L'équipe de Pia était aussi derrière Djibryl Dauliac

Pour Franck Rovira, l’entraîneur de Pia, "les insultes racistes, à notre époque, on ne devrait plus en entendre. C'est vraiment petit et bas, il fallait donc qu'on lui rende hommage". 

Les supporters ont aussi soutenu Djibryl Dauliac. Hervé est satisfait de voir sur le terrain le talonneur avec le brassard de capitaine : "c'est plus symbolique qu'autre chose, mais c'est bien, c'est un petit clin d’œil à la tolérance".  

Des propos racistes qui ont bien-sûr blessés Djibryl Dauliac

Le joueur de Baho XIII a pu compter sur le soutien de ses proches : "mes amis, ma famille, ma famille à XIII, beaucoup m'ont soutenu. Cela m'a vraiment fait chaud au cœur, je les remercie. Maintenant, il faut passer à autre chose, on a une finale à préparer", car l'équipe de Baho XIII a gagné 44 à 16 contre Pia ce dimanche, elle disputera la finale la semaine prochaine.

Lors de l'autre demi finale, ce samedi, qui opposait Carpentras à Villegailhenc, le match a dû être arrêté, suite à des propos racistes également. 

Choix de la station

France Bleu