Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby: Alivereti Raka est français depuis deux semaines

vendredi 23 novembre 2018 à 15:54 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

Alivereti Raka n'avait pas pu être sélectionné en équipe de France pour la tournée de novembre car il n'avait pas de passeport français. Cette fois c'est fait, l'ailier de l'ASM a été naturalisé il y a deux semaines.

Alivereti Raka bientôt tout en bleu?
Alivereti Raka bientôt tout en bleu? © Maxppp - Thierry Larret

Clermont-Ferrand, France

Le décret date du 8 novembre et a été publié au journal officiel le 10 novembre, le jour du premier match de la tournée du XV de France, face à l'Afrique du Sud. A quelques heures près, Alivereti Raka aurait pu être aligné avec les Bleus, puisqu'il respectait l'obligation faite par Bernard Laporte, le président de la Fédération Française de Rugby, qu'un joueur ait la nationalité française pour pouvoir être sélectionné. L'ailier de l'ASM possédait pourtant tous les critères requis pour être sélectionnable avec le XV de France mais Bernard Laporte avait imposé ce critère supplémentaire au sélectionneur Jacques Brunel. 

Extrait du Journal Officiel du 10 novembre dernier - Aucun(e)
Extrait du Journal Officiel du 10 novembre dernier

En attendant, l'ailier de l'ASM regardera ce samedi soir le match entre les deux équipes avec lesquelles il aurait pu jouer, la France face aux Fidji. 

Ca va être bizarre parce que j'ai aussi des copains dans l'autre équipe: Alivereti Raka

Il devra encore patienter pour connaître sa première sélection en bleu, probablement pour le prochain Tournoi des six nations. Il devra également attendre un peu pour avoir en main son passeport français, le temps nécessaire à sa fabrication. Il devrait le récupérer en mairie le 8 décembre prochain. Un passeport qu'il a obtenu parce que sa compagne est française et qu'ils ont eu une petite fille ensemble

Alivereti Raka n'est pas le premier joueur de l'ASM à obtenir sa naturalisation. Le dernier en date est Noa Nakaitaci, qui avait entamé les démarches quand il portait le maillot jaune et bleu et qui est revenu à Clermont le 13 novembre dernier pour participer à la cérémonie de naturalisation à la préfecture du Puy de Dôme. Ces dernières années, Brock James, Davit Zirakashvili, Gerhard Vosloo ou encore Neil McIlroy (le manager sportif de l'ASM) ont également obtenu la nationalité française.

Noa Nakaitaci (au fond à gauche), lors de sa cérémonie de naturalisation le 13 novembre dernier - Aucun(e)
Noa Nakaitaci (au fond à gauche), lors de sa cérémonie de naturalisation le 13 novembre dernier - Préfecture du Puy-de-Dôme