Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby : ASBH - Vannes, gagner pour ne pas mettre l'équipe dans le doute

-
Par , France Bleu Hérault

L'AS Béziers reçoit Vannes ce dimanche en pro D2 de rugby. Béziers reste sur deux défaites, l'entraineur des trois quarts sait que même sans public, il va falloir engranger quatre points pour ne pas décrocher au classement.

L'année 2021 n'a pas très bien commencé pour l'ASBH avec deux défaites
L'année 2021 n'a pas très bien commencé pour l'ASBH avec deux défaites © Maxppp - Michael Esdourrubailh

Béziers doit se ressaisir ce dimanche pour ne pas décrocher dans le championnat de pro D2 de rugby. Béziers reçoit Vannes pour le comptes de la 17eme journée de Pro D2 à 17h.  L'ASBH est huitième, les Bretons sont dauphins du leader Perpignan.

L’entraîneur des trois quarts de l'ASBH, Sébastien Logerot était l'invité de France Bleu Hérault ce samedi

C'est un championnat compliqué où toutes les équipes se valent, dès qu'on a un coup de mou, on est vite sanctionnés

L'année 2021 n'a pas très bien démarré pour vous avec une défaite à domicile et un gros revers à Aurillac qui est pourtant dans le ventre mou du championnat, même s'ils sont très bons à domicile. À quoi imputez-vous ce mauvais début d'année ? 

On a du mal à l'expliquer. On avait plutôt bien démarré sur cette première mi temps de Nevers. On fait une première mi temps très accomplie. Après, c'est vrai que depuis cette deuxième mi temps et ce match à Aurillac, on a la tête un peu à l'envers. Voilà un championnat qui est extrêmement serré,  une saison un peu unique, un championnat qui est compliqué à gérer, très homogène, où toutes les équipes se valent à part deux ou trois équipes en haut du classement. Donc c'est compliqué. Il ne faut pas lâcher. Dès qu'on a un petit coup de mou, on est vite sanctionné, ce qui a été le cas sur ces deux premières rencontres. 

Au match aller, il y avait du public pour soutenir Vannes, aujourd'hui on joue quasiment tous les weekends sur terrains neutres sans l'appui du public

Vous n'aviez perdu que de trois points au match aller contre Vannes. Pour ce match retour, ça vous permet d'espérer quelque chose ? Ou ça n'a plus rien à voir finalement avec ce match aller ?

Je pense qu'on n'est plus du tout dans les mêmes conditions. Au match aller, on était avec un stade qui était rempli, où il n'y avait pas 5000  personnes derrière leur équipe. Là, on est encore malheureusement  à huis clos. C'est vrai que les données sont différentes. Après, on en garde un souvenir un peu mitigé sur ce match aller parce qu'on menait quand même 26/9 à 20 minutes de la fin et on perd quasiment dans les arrêts de jeu sur un dernier drop. On sait qu'on rencontre le deuxième du championnat. Ça ne va pas être évident, mais il va falloir faire une grosse partie pour espérer l'emporter. C'est vraiment une saison qui nous paraît complètement unique. On a du mal à enchaîner. On sait que tous les week end, on joue quasiment sur des terrains neutres sans l'appui du public. Il faut relever des challenges tous les week end c'est vrai que les organismes sont aussi un peu usés à la fois physiquement et mentalement. Mais il faut tenir. Donc, on est content de jouer au rugby. On est content de faire nôtre notre travail, mais c'est vrai que ça nous semble vraiment étrange. 

L'objectif, c'est de ne pas laisser l'écart se creuser avec les six premiers du championnat. On rappelle que vous êtes 8ème. 

Oui, on est 8ème à 32 points, il faut absolument 4 points ce week end sur le plan comptable, c'est essentiel si on veut pas commencer à mettre le doute. On a vu qu'en perdant deux matchs d'affilée, on commence un peu à se rapprocher du bas du classement. Donc à nous de vite réenclencher une victoire pour retourner vers le haut. Ça va être important pour nous. 

Béziers-Vannes au stade Raoul Barrière dimanche à 17 heures. 

L’entraîneur des trois quarts de l'ASBH, Sébastien Logerot était l'invité de France Bleu Hérault ce samedi

Choix de la station

À venir dansDanssecondess