Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby : balade celtique pour les Montois

-
Par , France Bleu Gascogne

La dernière journée du championnat de Pro D2. Ce dimanche en direct sur France Bleu Gascogne à 14h30, le Stade Montois, 4e, sort à Vannes, 5e, deux points derrière.

Les montois,la victoire ou l'amer
Les montois,la victoire ou l'amer - SMR FB pro

Département Landes, France

Dimanche c'est le money time, le jour "J" , l’heure décisive. Le Stade Montois est  4e, Vannes 5e, deux points derrière. Bayonne est devant, quatre longueurs de mieux. Rien n’est joué encore. Le Stade Montois, pour qui une qualification en barrage, véritable quart de finale, serait l’accomplissement du service minimum au vu des objectifs fixés en début de championnat.

Projection idéale : objectif, ne pas couler dans le golfe du Morbihan, le Stade Montois l’emporte à Vannes, le barrage à Boniface est assuré. Le Stade Montois perd, tout est dans les pognes de Béziers et Nevers, quatre pions derrière les Gascons, deux équipes qui peuvent doubler in fine la bande de Laussucq. Le Stade peut donc tout autant terminer à la 7e place, hors qualif ! Un ratage. Une contre performance. Rien n'est fait. Béziers joue à Bourg-en-Bresse, avant dernier, quasiment condamné. Nevers reçoit Aurillac, antépénultième, qui mathématiquement est encore sur la menace des Bressans. On peut y aller de toutes les spéculations. La loi du terrain dira. 

Les Montois  n’ont certes gagné que deux matchs à l’extérieur cette saison, à Montauban et Massy. Mais les stadistes restent sur trois victoires consécutives. Une première cette année. Le suspens est total, même si les Vannetais, dans leur chaudron arboré de la Rabine, seront près de 10 000 à faire un boucan d’enfer.

Vannes Rugby, attention danger ! - Aucun(e)
Vannes Rugby, attention danger ! - VRC FB pro

Un barrage, cible obligatoire. Et pas seulement sportive

Il y va de la notoriété et de la visibilité du club. Annoncé justement comme un groupe potentiellement en course pour la montée en Top 14 le Stade Montois  pour conclure une saison difficile doit impérativement valider sa qualification. Un barrage rapporte au trésor du club et le SMR n’a pas les moyens de se passer d’une dotation non négligeable. 

Par ailleurs, rester dans les clous de l’histoire des deux dernières décennies c’est pérenniser le club dans les 20 premières formations professionnelles du pays. C’est conserver un statut, un standing. C’est donc par voie de conséquence maintenir l’intérêt des partenaires. Le Stade Montois de Jean-Robert Cazaux est à l’équilibre comptable mais doit sans cesse batailler pour rester au contact financièrement. Six millions et demi de budget cette année le classe à la 10e place quant à ses moyens, la 12e masse salariale. Et sans phase finale il serait plus compliqué de maintenir au niveau le partenariat, d'attirer de nouveaux bailleurs de fonds,  donc de fixer les finances à un niveau vraiment compétitif.

Le Stade Montois prépare la saison prochaine

Le Stade Montois qui, au delà de cette ultime et cruciale journée, prépare d’ores et déjà la saison prochaine. Avec beaucoup de départs, 13 confirmés, et quelques arrivées, 5 possibles pour l'heure, non encore officielles. 

Thibaud Rey, 2è ligne de tripes, il sera encore montois - Aucun(e)
Thibaud Rey, 2è ligne de tripes, il sera encore montois - SMR FB pro

Laussucq s’en va, c’était prévu et annoncé  de longue date. Pour le reste rien d ‘officiel encore. On suppute fort cependant quant à l’arrivée de  Jean-Luc Innocente, pilier de 25 ans, actuellement à Rouen. De William Wawrin, 28 ans, 3e ligne centre de Bourg-en-Bresse qui a peu joué cette saison. De Clément Gélin, le centre de Grenoble, âgé de 25 ans, d’Adrien Séguret, centre espoir de 20 ans qui serait prêté par Lyon. A cela, le ronron du milieu ovale fait cas de la possible arrivée à Boniface de Josaïa Vakacégu, un centre fidjien qui aura 29 ans en octobre, actuellement dans l’effectif de Biarritz et qui est passé par Bordeaux, Béziers et Narbonne. Tout cela à confirmer. 

Le Stade Montois qui va se séparer de 13 joueurs et pas des moindres. Pearce, Taulagi  et Desmaison, tous des cadres, s’en vont à Agen. Laborde, pur produit de la maison jaune et noire, part au Racing. Cela fait lourd assurément dans un effectif  qui va encore devoir lutter avec des moyens restreints face aux armadas. Et s’appuyer encore et encore sur sa formation, les jeunes, comme Bultel, Castinel, Gouzou, Brayer, déjà lancés dans le bain pro cette saison. A priori manque encore au moins un ouvreur de dimension, des ailiers et un pilier droit.