Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby : "c'est quand même un beau bordel" pour l’entraîneur du Stade Toulousain

-
Par , France Bleu Occitanie

L’entraîneur du Stade Toulousain, Ugo Mola, s'est lâché ce vendredi lors d'une conférence de presse. Excédé par les bouleversements au sein du XV de France qui affectent son équipe, il évoque un "beau bordel".

Ugo Mola excédé par les changements à la tête du XV de France
Ugo Mola excédé par les changements à la tête du XV de France © Radio France - Théo Caubel

Toulouse, France

Ugo Mola, l’entraîneur du Stade Toulousain, en a visiblement un peu marre des changements à la tête du XV de France dont "subit les dommages".  Et il l'a fait comprendre ce vendredi lors d'une conférence de presse du Stade Toulousain. Il évoque "un beau bordel"

"Ce sont les dommages collatéraux suite à une annonce, suite à un référendum, suite à l'annonce d'un sélectionneur quasiment désigné par les médias, puis à l'annonce d'adjoints qui sont supputés, etc", déplore-t-il.

"Bonne chance" à ceux qui partent 

Il fait notamment référence dans son équipe à William Servat, entraîneur adjoint, qui pourrait partir rejoindre le XV de France, mais aussi à ses adjoints.

Il leur souhaite néanmoins "bonne chance à ceux qui ont l’occasion d'aller s'éprouver à très haut niveau".

"La seule chose pour l'instant dont on maîtrise notre communication, c'est le départ de Jean Bouilhou à qui on avait donné un bon de sortie avant tout ce tintamarre", rappelle Ugo Mola.