Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby Challenge Cup : ce qu'il faut savoir avant la finale Clermont - La Rochelle

-
Par , , France Bleu Pays d'Auvergne

La finale de la petite Coupe d'Europe sera donc 100% française le vendredi 10 mai à Newcastle dans le nord de l'Angleterre. Clermont a déjà remporté le challenge européen en 1999 et 2007. La Rochelle va disputer sa première finale continentale. Mais peu de supporters devraient faire le déplacement.

Camille Lopez va retrouver les Rochelais le 10 mai à Newcastle
Camille Lopez va retrouver les Rochelais le 10 mai à Newcastle © Maxppp - Thierry Larret

L'ASM Clermont va disputer le 10 mai prochain à Newcastle (Angleterre) la 7e finale européenne de son histoire. Si la grande Coupe d'Europe (désormais Champions Cup) a échappé trois fois aux Auvergnats (2013 et 2015 face à Toulon, 2017 contre les Saracens), ils ont connu plus de réussite en Challenge européen (désormais Challenge Cup). Les Clermontois ont soulevé deux fois le trophée en 1999 face à Bourgoin-Jallieu (35 à 16) et en 2007 contre les Anglais de Bath (22 à 16). Seuls les Harlequins de Londres sont parvenus à leur faire mordre la poussière (27 à 26) en 2004. 

Une première pour le Stade Rochelais

Une expérience et un palmarès que n'ont pas les Rochelais qui disputeront la toute première finale continentale de leur histoire. De là à pronostiquer que l'ASM partira légèrement favorite, il y a un pas que personne ne veut franchir en Auvergne. Camille Lopez annonce la couleur : "C'est toujours particulier de jouer un club français en Coupe d'Europe... C'est un gros rendez-vous qui nous attend. La Rochelle est en train de monter en puissance. On aura une grosse performance à faire si on veut gagner ce titre". Les Charentais maritimes auront l'appétit de ceux qui n'ont jamais goûter à l'ivresse d'un trophée majeur. Les Clermontois ont l'habitude de préparer des finales, mais ça ne donne pas de garanties pour autant.    

Pour mémoire, les deux équipes ont remporté leur confrontation directe à la maison cette saison en Top 14. Le Stade Rochelais avait battu l'ASM de justesse (16 à 12) le 6 octobre dernier au stade Marcel-Deflandre, avant que Clermont ne prenne une cinglante revanche trois mois plus tard au Michelin (44 à 19).  

L'ASM offre les billets pour la finale

Seule certitude pour cette finale "made in Top 14", pour les bagnards et la Yellow Army, l'enceinte de St James' Park à Newcastle paraît bien loin. Les publics charentais et auvergnat sont des modèles de ferveur et de soutien. Pas simple toutefois de rallier le nord de l'Angleterre et d'organiser un déplacement un vendredi soir. "C'est une affiche qui n'a pas la saveur de l'Europe" regrette le président de l'interclubs des supporters de l'ASM, Thierry Fraisse, "on a affrété un avion de 186 places, l'ASM prend en charge les 35 euros pour le billet au stade, mais le coût de l'aller retour pour la journée est de 465 euros, c'est quand même énorme, en plus après le crash d'Ethiopian Airlines, il y a 300 boeing cloués au sol, et ça fait monter les prix".

La tête au Stade Français

Mais avant de penser à remporter un 3e trophée européen, l'ASM Clermont est dans l'obligation de se replonger très vite dans le Top 14, histoire d'assurer ses arrières et de consolider sa 2e place synonyme de qualification directe pour les demi-finales du championnat de France. Cela passe par un bon résultat dimanche prochain (16h50) à Jean-Bouin face au Stade Français à l'occasion de la 23e journée. Après tout, le LOU mène la meute, et ne pointe "qu'à" sept points de Clermont, Castres et le Racing 92 sont à 10 longueurs. Dernier qualifié à l'heure actuelle pour la phase finale, le Stade Rochelais (6e) a encore moins de marge (voir classement*). Bordeaux-Bègles, le Stade Français justement, voire Montpellier, peuvent encore intégrer le Top 6.  

Le classement avant la 23e journée 

Le classement après 22 journées de Top 14
Le classement après 22 journées de Top 14 - © LNR / TOP 14
Choix de la station

À venir dansDanssecondess