Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby - Champions Cup: Plisson et Retière dans le groupe de La Rochelle pour défier le Leinster dimanche

-
Par , France Bleu La Rochelle

Ce dimanche à 16 heures, La Rochelle va jouer la première demi-finale de son histoire. Pour s'ouvrir les portes de la finale qui se déroulera à Twickenham (Londres) le 22 mai devant 10 000 spectateurs le Stade Rochelais peut compter sur les retours dans le groupe de Plisson et Retière.

Stade Marcel Deflandre à La Rochelle
Stade Marcel Deflandre à La Rochelle © Radio France - Gérald Paris

En recevant le Leinster, quadruple champion d'Europe ce dimanche, le Stade Rochelais s'offre un match de gala, une affiche de prestige. Avec le contexte sanitaire, les maritimes ne pourront pas compter sur la présence de leur public, mais cette absence n'enlève rien au côté historique d'une telle affiche.

Stade Rochelais, première

Cette demi-finale de Champions Cup, la plus prestigieuse des coupes européennes est la première de leur histoire. Il y a bien eu la demi-finale de Challenge Cup lors de la saison 2016-2017, le quart de finale de Champions Cup en 2017-2018 et la finale de Challenge Cup lors de l'exercice 2018-2019, mais cette fois ils passent un cap en entrant dans le dernier carré de la Champions Cup.

L'appétit  vient en mangeant

Le Stade Rochelais ne se satisfait pas de ce dernier carré et se met en quête du titre. Face à lui le Leinster arrive avec ses certitudes, son expérience et son statut, mais les maritimes, lors de leurs dernières sorties ont prouvé qu'ils étaient capables de renverser des montagnes. Sous la houlette du compétiteur Ronan O'Gara, les Rochelais ont faim de titre et le cachent plus. Ils abordent cette demi-finale comme une étape vers le titre et non comme un aboutissement.

Les 23 guerriers connus

Pour s'ouvrir les portes d'une finale historique face au vainqueur d'un duel entre Français qui opposera ce samedi Toulouse à l'Union Bordeaux-Bègles, La Rochelle devra montrer son meilleur visage face à des Irlandais qui viennent de s'offrir le scalp du tenant du titre, Exeter, en quart de finale.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour l'emporter, le staff Rochelais mise sur la stabilité. En première ligne, pas de surprise dans la composition rochelaise avec la présence de Reda Wardi et Uini Atonio aux côtés du talonneur Pierre Bourgarit. En seconde ligne, le capitaine Romain Sazy sera épaulé par Will Skelton dont les qualités athlétiques sont redoutées par le Leinster. En troisième ligne Victor Vito jouera au centre, avec pour flankers Grégory Alldritt et Wiaan Liebenberg, préféré au poste à Kévin Gourdon qui prendra place sur le banc des remplaçants. En charnière la confiance est renouvelée au duo Néo-Zélandais Tawera KerrBarlow qui jouera à la mêlée et Ihaia West à l'ouverture. Ce dernier aura la responsabilité de buter lors de cette rencontre. Sur les ailes, pas de changement avec les titularisations de Raymond Rhule et Dillyn Leyds. Au centre, Levani Botia et Geoffrey Doumayrou sont titularisés, tandis que Brice Dulin prend place au poste d'arrière. Sur le banc des remplaçants, on retrouve notamment Jules Plisson et Arthur Retière. Eloignés des terrains depuis plusieurs semaines, les deux joueurs reviennent au meilleur des moments, pour lancer le sprint final d'une saison palpitante.

Le Leinster sans Sexton, son maître à jouer

Du côté du Leinster, c'est l'information de la semaine, Jonathan Sexton est forfait pour cette rencontre. Après une commotion lors du quart de finale à Exeter, l'international Irlandais n'est pas rétabli pour cette rencontre. C'est un gros coup dur pour les Irlandais privé d'un joueur talentueux et d'expérience. Il était présent lors des quatre titres du Leinster en Coupe d'Europe (2009, 2011, 2012, 2018) et a également remporté trois tournois des six nations avec la sélection Irlandaise (2014, 2015, 2018) avec laquelle il a participé à 99 rencontres internationales.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess