Rugby

Champions Cup : les résultats de la 1re journée

Par Germain Arrigoni et Denis Souilla, France Bleu vendredi 14 octobre 2016 à 16:00 Mis à jour le dimanche 16 octobre 2016 à 22:01

La finale de la Champion's Cup se déroulera au Murrayfield Stadium à Edimbourg le 13 mai 2017
La finale de la Champion's Cup se déroulera au Murrayfield Stadium à Edimbourg le 13 mai 2017 © AFP - BERTRAND LANGLOIS

Bordeaux-Bègles et Clermont, vainqueurs dimanche, ont redoré le blason des clubs français tous battus la veille lors de la 1re journée, marquée par le soudain décès d'Anthony Foley, un des entraîneurs du Munster dont le match de dimanche contre le Racing 92 a été reporté.

Programme et résultats de la 1re journée

Vendredi 14 octobre

Poule 1

  • Glasgow (SCO) 42 - 13 Leicester (ENG)

Samedi 15 octobre

Poule 2

Poule 3

  • Toulon (FRA) 23 - 31 Saracens (ENG)
  • Scarlets (WAL) 28 - 11 Sale (ENG)

Poule 4

  • Leinster (IRL) 33 - 15 Castres (FRA)
  • Northampton (ENG) 16 - 14 Montpellier (FRA)

Dimanche 16 octobre

Poule 1

Poule 5

Poule 1. La soudaine et tragique mort dans la nuit de samedi à dimanche à 42 ans d'Anthony Foley, un des entraîneurs du Munster et légende vivante du rugby irlandais, a poussé l'organisateur de la Coupe d'Europe à reporter à une date encore inconnue le match entre le Racing 92 et la province irlandaise, prévu dimanche après-midi à Colombes près de Paris. Vendredi, les Glasgow Warriors avaient montré les muscles d'entrée en corrigeant (42-13) Leicester, demi-finaliste la saison passée, empochant un précieux point de bonus offensif dans cette poule dense.

Poule 2. Dans cette poule où les Wasps ont assumé leur statut de grand favori en laminant les Italiens de Zebre (82-14), le Stade Toulousain a gâché une belle occasion de coller aux talons des Anglais en s'inclinant (21-23) sur le terrain des Irlandais du Connacht alors que la victoire lui tendait les bras (21-11 peu avant les vingt dernières minutes). Les Rouge et Noir devront absolument battre les Wasps dimanche prochain à domicile, si possible avec le point de bonus offensif et/ou en empêchant les Anglais de prendre un point de bonus, pour ne pas sérieusement compliquer leur qualification pour une phase finale non fréquentée ces deux dernières saisons. Sans doute via un des trois billets de meilleurs deuxièmes.

Poule 3. La première place semble s'être déjà envolée pour Toulon, battu à domicile (23-31) par les Saracens, tenants du titre, sans prendre le point de bonus défensif, perdu dans les derniers instants. Le RCT, triple vainqueur de l'épreuve (2013, 2014 et 2015) devra sauf écroulement des "Sarries" se contenter de viser une des trois places de meilleurs deuxièmes. Et pour l'obtenir, il lui faudra réaliser un sans faute (donc gagner sur le terrain des Saracens), ou alors vaincre à quatre reprises avec le maximum de points de bonus offensifs. Une mission difficile, mais pas hors de portée des Varois, les Scarlets et Sale étant des adversaires dans leurs cordes. Dans cette optique, le succès des Gallois sur les Anglais (28-11), sans qu'aucune des deux équipes ne prenne de point de bonus, est une bonne nouvelle pour Toulon.

Poule 4. Comme Toulouse, Montpellier a manqué une belle occasion de marquer les esprits en s'inclinant à Northampton (14-16), où évolue Louis Picamoles, sur une pénalité après la sirène de Stephen Myler. D'autant que dans le même temps, le Leinster a gagné avec le point de bonus offensif contre Castres (33-15), qui n'a pas démérité mais s'est montré trop friable en conquête. Les deux clubs français devront absolument gagner le week-end prochain à domicile pour ne pas dire adieu à la phase finale, et si possible en prenant un point de bonus offensif et/ou en privant leur adversaire de point de bonus. Ce sera le Leinster pour le MHR, Northampton pour Castres.

Poule 5. Gros coups réalisés par les deux clubs français! Honneur à Clermont, qui l'a emporté à Exeter (35-8) avec le point de bonus offensif acquis dès la 43e minute. Wesley Fofana a inscrit un doublé, et le souvenir de la défaite la saison dernière (14-31) dans ce même Sandy Park semble loin pour l'ASM, parfaitement lancée en vue de la qualification à une phase finale manquée la saison dernière. Elle devance d'une longueur Bordeaux-Bègles, qui a renversé l'Ulster à domicile (28-13) grâce à trois essais dans les cinq dernières minutes. Si elle n'a pas pris le point de bonus offensif, l'UBB a privé à la sirène les Nord-Irlandais du point de bonus défensif, et a soigné sa différence particulière. Cela pourrait peser lourd au moment du décompte final dans cette poule qui s'annonce serrée.

(avec AFP)

  - Aucun(e)
-

  - Aucun(e)
-

Partager sur :