Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby - Coupe du monde : les Bleus se sont entraînés avec le GIGN

mardi 4 août 2015 à 15:39 - Mis à jour le mardi 4 août 2015 à 15:40 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde

Le secret avait été bien gardé. Le XV de France a passé la matinée de lundi avec le GIGN, le groupement d'intervention de la Gendarmerie nationale. De quoi souder encore davantage le groupe dans sa préparation à la coupe du monde.

Après l'escalade dans les Alpes, les Bleus ont vécu une nouvelle expérience rare
Après l'escalade dans les Alpes, les Bleus ont vécu une nouvelle expérience rare © FFR

Ce sont les joueurs qui en ont parlé ce mardi à l'occasion d'une rencontre avec les journalistes. Les Bleus, qui poursuivent leur préparation en vue de la coupe du monde de rugby (Angleterre, 18 septembre au 31 octobre), ont bénéficié d'une matinée pas comme les autres lundi, en compagnie des hommes du GIGN.

"On était tous serrés, comme dans un maul"

C'est l'ailier de l'Union Bordeaux-Bègles Sofiane Guitoune qui a raconté cette expérience assez rare. 

"On a fait des exercices physiques, d'autres l'étaient un peu moins. On a par exemple du se déplacer sur des cables tendus. J'en ai encore mal aux cuisses ce matin. On a ausi eu un exercice dans le noir complet. Il fallait éviter des obstacles et retrouver une otage. A la fin quand on l'a retrouvée, on était tous serrés comme dans un maul. On disait "c'est une gonzesse, vas-y touche la". c'est à ce moment là qu'ils nous ont fait péter une bombe lacrymo. On s'est vraiment rendu compte que les hommes du GIGN ont un métier difficile et il n'y en a pas beaucoup qui peuvent le faire."

Après s'être testés à l'escalade ou avoir grimpé le col de l'Iseran en vélo lors du stage de Tignes, les joueurs du XV de France ont donc goûté une nouvelle expérience hors du commun. Mais désormais, c'est bel et bien de rugby dont il va être question lors des prochains jours.

L'Angleterre en ligne de mire

Les Bleus vont travailler jusqu'à vendredi à Marcoussis avant de partir pour un nouveau stage à Falgos dans les Pyrénées-Orientales (8 au 12 août). Viendra ensuite le premier match amical de préparation le 15 août face à l'Angleterre sur la pelouse de Twickenham. Les voyants sont au vert pour les tricolores dans une ambiance parfaite selon Sofiane Guitoune.

"C'est vraiment un groupe qui vit bien. Les anciens nous ont dit qu'ils avaient déjà vécu des coupes du monde et qu'ils ont rarement vu une telle ambiance. On est content et pourvu que cela dure."

Pour la troupe de Philippe Saint-André, il est maintenant nécessaire de se pencher sur les combinaisons et retrouver davantage de contacts lors des entraînements. Deux séances en opposition sont d'ailleurs programmées ces prochains jours.

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015