Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% FCG

Rugby - Da Ros : "A Brive, le rugby apporte une chaleur que tu n'auras peut-être pas ailleurs en France"

-
Par , France Bleu Limousin

C'est fait, le CA Brive retrouve le Top 14 ! Victorieux 28-22 de Grenoble ce dimanche après-midi, le CAB a validé sa remontée dans l'élite un an seulement après sa relégation en Pro D2. Les joueurs savourent à l'image des plus anciens du groupe et du le talonneur François Da Ros.

L'état d'esprit CAB... c'est un chapeau de paille sur la tête pour fêter la remontée
L'état d'esprit CAB... c'est un chapeau de paille sur la tête pour fêter la remontée © Radio France - Nicolas Blanzat

Brive est de retour en Top 14 ! Victorieux du match de barrage contre Grenoble dans un Stadium en fusion ce dimanche, le CAB a obtenu sa remontée grâce à son succès 28-22. Parmi les réactions marquantes, celle du talonneur François Da Ros, l'un des anciens du vestiaire corrézien.

1. François, c'est fait après un match intense...

" Depuis le début de la saison, on ne pensait qu'au Top 14. Peut-être qu'on n'a pas assez pensé au titre de champion de Pro D2. On monte en Top 14, c'est déjà pas mal. C'était très compliqué. Les Grenoblois se sont envoyés comme des ânes. Ils ont des physiques au delà des nôtres, ils ont cette culture Top 14 qu'on n'a plus et qu'il va falloir qu'on retrouve. "

2. La défaite en finale de Pro D2 a vite été digérée...

" On a tourné la page tout de suite. On a fait une semaine normale et nous ne nous sommes pas pris la tête sur l'événement. Nous nous sommes dit que nous étions chez nous et qu'il fallait qu'on fasse un match normal comme on sait les faire chez nous. Ca a payé. "

"On se le devait, on le devait à notre public et au club de Brive"

3. Le pari de remonter un an après la descente est gagné. Que ressentez-vous ?

" De la joie. Même si j'ai encore de la tristesse par rapport à l'an dernier car beaucoup de joueurs sont partis, il y a eu de nombreux mouvements. Les jeunes nous ont portés toute l'année nous, les anciens. Il a fallu s'accrocher, notre place n'était pas gagnée dès le début. J'éprouve un sentiment de bonheur et... je ne sais pas comment le dire. On se le devait, on le devait à notre public et au club de Brive. Il existera en Top 14 l'an prochain, c'est ce qu'on veut. Les infrastructures, ce n'est plus un mensonge, elles vont se faire. Il faut que ça avance, que le club avance et grandisse vite. "

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

4. Brive remonte, le chantier des terrains commence dès ce lundi, celui du centre d'entraînement est sur les rails : est-ce une nouvelle ère pour le CAB ?

" Une belle page s'annonce. Mais il faut que les dirigeants, les partenaires, le public, nous les joueurs et ceux qui vont arriver, aient conscience du rugby à Brive. Il faut qu'il y en ait toujours et au plus haut niveau. Ca fait vivre une région, le centre de la France, l'entrée du Sud-Ouest. Il faut que ce club reste en vie parce que ça apporte une dynamique ici. Ici, il y a tout. Et à la fois, il n'y a rien. On est au milieu de tout, à deux heures de tout, mais le rugby apporte une chaleur que tu n'auras peut-être pas ailleurs en France. "

"La fibre CAB doit rester"

5. François, vous êtes à Brive depuis plusieurs saisons. Une âme se dégage, celle relayée par les Ribes, Mela et consorts ces dernières années. Cette fibre là vous a-t-elle portée ?

" Il y a eu un gros problème générationnel (rires) ! Je suis le plus vieux du club, j'ai du mal avec les réseaux sociaux, avec cet aspect de tout dire à tout le monde. C'est repris par la presse, les photos sur Instagram, etc. Il a fallu que les anciens, on visse un peu et qu'on se fasse respecter. Qu'on dise aux jeunes : ok, vous voulez jouer, vous allez jouer. On va vous porter mais on va vous amener là où il faut qu'on aille. Ce message, c'est celui que j'ai perçu quand je suis arrivé comme joker médical à Brive. Je connais bien Guillaume Ribes depuis des années, Arnaud Mela ou Arnaud Mignardi. L'année 2012-2013, après la relégation, ils nous ont portés jusqu'à la finale et la montée. On se devait, les anciens, de garder cette fibre. Cette fibre, elle doit rester à Brive. C'est une fierté, un club de coeur. Ici, tu n'as pas grand chose mais tu donnes tout ce que tu as parce qu'on te le rend bien. "

6. Va-t-elle survivre chez les moins de 30 ans aujourd'hui dans le vestiaire ?

" Je l'ai vue pousser quand ils ont gagné à Vannes, je n'y étais pas. Ca a commencé là. Mais aussi quand on a perdu à Massy, tout le monde s'est rendu compte que la Pro D2 était compliquée et que la saison allait être difficile. Surtout, quand on est allé perdre à Montauban, il y a eu une énorme remise en question, staff et joueurs. Sur l'aspect mental, le respect, la construction qu'on devait faire. Et puis, il y a eu la victoire à Nevers... c'est là qu'on a vraiment eu le déclic... "

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess