Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby - Dax : Alexandre à la conquête

jeudi 15 juin 2017 à 16:22 Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne

Et une recrue supplémentaire pour l’Us Dax. Contrat d’un an. Alexandre Pilati arrière- ailier espoir de 21 ans qui vient de Bordeaux Bègles.

Alexandre Pilati
Alexandre Pilati - UBB

Dax, France

Bon gars, beau gosse, natif de Metz où Pilati est né le 20 janvier 1996 l’Alexandre en conquête a été très tôt repéré par la filière fédérale. Il arrive à Bordeaux Bègles en cadet et dans le même temps il effectue ses premières sélections chez les jeunes bleus. Vite, très vite l’ailier furtif arrière relanceur, bellement polyvalent. Une mètre soixante-quinze pour 86 kilos il est doué au point qu’on le surnomme dans le milieu le "Blanco blanc", rare. 11 sélections avec les moins de 20 ans, une coupe du monde junior, il est aligné dans le tournoi des 6 nations espoirs.

Cependant, Alexandre Pilati manque de temps de jeu avec l’UBB où la concurrence est rude. Il a besoin de se parfaire et de gagner en expérience. C’est un joueur moderne et pourtant hors des normes heureusement dépassées des golgoths physiquement monstrueux à la Bastareaud. Pilati est un "rubypède" de l’évitement, qui aime les charges où il caracole en zigzaguant entre les défenseurs, c’est un porteur de ballon. Un joueur de contre-attaque de 3è rideau qui n’aime rien moins que les grandes chevauchées dans les grands espaces et semer la pagaille dans les rangs averses par des appuis saisissants. Cheval fou un peu impétueux et fier, que le temps et l’exercice vont devoir modérer et moduler assurément. Un joyau pas serti en tout cas. Un sacrée bonne pioche pour les rouges ça c’est sûr.