Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby : Dax cherche entraîneurs... pas désespérément !

jeudi 7 juin 2018 à 15:39 Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne

Dax commence à s’organiser. Le conseiller du président, Benoit August, planche sur le nom des deux futurs entraîneurs de l’USD. C’est la semaine prochaine que le choix doit normalement être arrêté. Mais en attendant il faut régler les arriérés.

St André, Furet, bye bye Dax
St André, Furet, bye bye Dax © Maxppp - Jean Pierre Balfin

Dax, France

Raphaël St André a quitté Dax. Le manager et coach des lignes arrières a rendu son tablier. Dans la légalité des procédures. Patrick Furet, l’entraineur des avants, a fait savoir, lui aussi, qu’il ne souhaite pas poursuivre jusqu’au terme de son contrat qui arrive à échéance fin juin 2019. Mais les deux parties, club et Furet, doivent donc s’entendre sur les modalités du départ de l’ancien deuxième ligne de Nice, Perpignan, Narbonne, Castres, Pau et Tarbes, qui avait rejoint les thermalistes il y a trois ans. Le corse de Figari, à bientôt 45 ans, ne souhaite pas continuer l’aventure dacquoise. Il est vrai que sa tâche n’a pas été aisée au sein d ‘un groupe qui a connu bien des souffrances pour finalement être relégué. Se pose désormais la question épineuse des modalités de départ de Furet. Et des indemnités qui logiquement vont avec.

On sait que le club, en Fédérale Une, disposera, selon Gilbert Ponteins, son président, d’un budget tournant autour du million et demie d’euros. Et avec trois unités en moins que cette année la masse salariale doit être diminuée et maîtrisée. L’USD est condamnée aux économies. La discrétion des négociations prévaut tant il est vrai que le club tout comme que Patrick Furet ont intérêt à rapidement trouver un terrain d’entente amiable qui exclurait tout risque procédurier durable, pénalisant et coûteux.

Dax, pour aller de l'avant - Maxppp
Dax, pour aller de l'avant © Maxppp - Dequier Loïc