Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby : deux de chute pour le Stade Montois

vendredi 28 août 2015 à 0:12 Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne

En Pro D2, les montois se sont inclinés sur leur terrain ce jeudi soir face à Lyon 22 à 18 pour leur premier match de la saison à Guy-Boniface.

Deuxième journée de Pro D2 pour le Stade Montois qui recevait Lyon ce jeudi soir devant 4500 spectateurs.  Le deuxième de l’exercice et finaliste de la précédente cuvée du championnat accueillait le Lou, redescendu de Top 14, avec sa grosse armada. 

Les Lyonnais se sont imposés devant un stade Boniface médusé sur le score de 22 à 18. Les Montois en manque de réalisme et d’efficacité offensive. Prochain match des Montois dans une semaine avec une sortie à Perpignan.

Douche froide dans un stade qui attendait la vibration de la reprise. Le public gascon, dans l’extrême moiteur de Boniface, est ressorti comme douché à l’écossaise. Point de lampions, la fête s’est achevée avant que d’avoir commencée. Les Montois comme abasourdis par cette défaite, qui n’a rien certes d’infamant face à l’ogre lyonnais, mais qui complique salement la situation dans ce premier bloc de quatre rencontres que l'on annonçait cruciales, qui déjà sont décisives.

Les Montois, bien partis pourtant grâce à Emmanuel Saubusse, buteur très en verve qui enquille. Jeu propre, conquête efficace, touche brillante, domination au sol, les montois rentrent aux citrons en menant 15-6, sans génie mais en maîtrise. Et puis arrive la 50e minute et cet essai "casquette" sur une balle rebondissante et capricieuse. Et Toby Arnold, ailier néo-zélandais tout autant que rhodanien, joliment opportuniste, qui part seul à dam. Les Montois vont reprendre la mène par Saubusse encore à 18-16 mais incapables de finaliser un potentiel pourtant réel, les guêpes ne piquent pas et regardent le Lou hurler de plaisir dans la nuit qui enveloppe Boniface de doutes.