Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby : Didier Lacroix, le président du Stade Toulousain, plaide pour un championnat à 12

-
Par , France Bleu Occitanie

Dans un entretien au journal Le Parisien, le patron du Stade Toulousain revient sur les difficultés financières de son club. Il avance aussi une solution d’un Top 14 qui pourrait devenir un Top 12.

Didier Lacroix
Didier Lacroix © Radio France - Julien Balidas

Depuis des semaines, Didier Lacroix tire la sonnette d’alarme sur les difficultés financières des clubs de rugby de l’élite. Dans un entretien au Parisien-Aujourd'hui en France, il redit que jouer à huis-clos, "c’est la pire des solutions"

Mais le patron du Stade Toulousain avance aussi une solution : "Si l’on regarde du côté de chez nous, on voit que les Anglais ont trouvé leur équilibre. Comme chez eux, il faudrait une élite à 12 clubs. Cela libérait quatre ou cinq dates." 

"Cela permettrait d’avoir de la cohérence dans la gestion des joueurs."

Et Didier Lacroix a déjà écrit le reste du scénario. "On pourrait aller sacraliser l’équipe de France, quitte à organiser une compétition supplémentaire comme la Coupe de France ou le Challenge Yves-du-Manoir. Les clubs pourraient ainsi s’affronter pendant les fenêtres internationales et permettre à leurs joueurs non internationaux de ne pas être à l’arrêt si longtemps. Cela permettrait d’avoir de la cohérence dans la gestion des joueurs mais aussi pour la lecture de ce sport par le grand public."

Mais l’idée de Didier Lacroix risque de faire grincer des dents parmi les clubs du Top 14, car évidemment, il faudra deux clubs en moins dans l’élite.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess