Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby - En plus de ses jeunes talents, Brive vient d'enrôler certaines pépites étrangères

-
Par , France Bleu Limousin

L'équipe Espoirs du CA Brive, qui reçoit Biarritz ce samedi, réalise un très bon début de saison avec six succès en autant de matchs. Tout en s'appuyant sur une ossature de joueurs Français très prometteurs, le CAB vient de s'attacher les services de jeunes éléments étrangers à fort potentiel.

L'équipe Espoirs du CA Brive va évoluer sur la pelouse du Stadium ce samedi contre Biarritz
L'équipe Espoirs du CA Brive va évoluer sur la pelouse du Stadium ce samedi contre Biarritz © Radio France - Nicolas Blanzat

Brive-la-Gaillarde, France

Alors que l'équipe professionnelle du CA Brive retrouvera la compétition dans une semaine, son équipe Espoirs va elle tenter de poursuivre ce samedi son sans faute. Avec six succès en autant de rencontres disputées (dont quatre victoires à l'extérieur), les moins de 21 ans Brivistes sont premiers de leur championnat. Ils reçoivent Biarritz, 3e, ce samedi à 16h sur le terrain d'honneur du Stadium pour le choc de cette 7e journée.

Des Français comme fers de lance

Le CAB, qui a véritablement orienté ces derniers mois sa politique sur les jeunes pour alimenter son équipe professionnelle, compte sur des joueurs français issus principalement du territoire, mais aussi sur des talents étrangers. Ces dernières semaines, deux nouveaux joueurs à fort potentiel sont arrivés en Corrèze. Un constat d'abord : au sein de cette équipe Espoirs, il y a des éléments tricolores très prometteurs et régulièrement sélectionnés avec les équipes de France jeunes. Les 3e lignes Noé Bedou et Aymeric Tronc, le trois-quatre centre Maxence Darthou et l'ailier Jean Le Bail en sont les exemples. Le club a d'ailleurs médiatisé la signature de contrat des trois premiers pour envoyer des messages, aussi bien aux jeunes joueurs du club qu'aux autres clubs français désireux de faire leur marché en Corrèze. Le 3e ligne Mosaati Moala a aussi évolué en Bleu alors que l'ouvreur Marius Marty a un temps été suivi avant de se blesser.

Un Chilien, deux Néerlandais, un Espagnol, un Tongien

La structure française de l'équipe Espoirs est donc solide, il est vrai complétée par des jeunes étrangers. Cinq joueurs ont ainsi rejoints la Corrèze depuis l'été, parfois étant capitaines ou vice-capitaines de leur équipe nationale des moins de 20 ans. Le talonneur chilien Raimundo Martinez est le dernier arrivé en date, précédés par les 2e et 3e ligne Néerlandais Renger Van Eerten et Dave Koelman, le centre espagnol Gonzalo Bontempo Lopez, et le pilier tongien Wesley Tapueluelu arrivé à la suite du voyage de Jeremy Davidson en Nouvelle-Zélande cet été. Le trois-quart anglo-français Aaron Grandidier-Nkanang a également posé ses valises. Le pilier géorgien Luka Japaridze était déjà là depuis deux saisons, rejoint dernièrement par le talonneur Vano Karkadze et l'ouvreur Tedo Abzhandadze tous deux fléchés directement vers l'équipe professionnelle.

"Une question d'équilibre"

Face aux remarques formulées par certains observateurs, le directeur du centre de formation du CAB justifie la stratégie briviste. " Il faut rappeler que certains jeunes ont gravi tous les échelons au sein du club, et certains depuis l'école de rugby " indique Sébastien Bonnet, " c'est une fierté pour nous et une reconnaissance de la qualité du travail de nos éducateurs des U6 aux U21. Certains joueurs évolueront peut-être rapidement avec l'équipe pro avec l'opportunité que peut offrir la Challenge Cup ". Celui qui est aussi manager de l'équipe Espoirs complète son propos. " Nous sommes très clairs sur notre philosophie. Nous essayons d'abord de conserver nos meilleurs joueurs issus du club ou de la région. En fonction, ensuite, de notre plan de succession et des manques que nous pouvons avoir, on se tourne vers d'autres profils à potentiel. Mais il est très compliqué de pouvoir atteindre des joueurs Français de haut niveau, U19 ou U20. Car certains gros clubs font un énorme forcing et parviennent à les enrôler. Nous manquons un peu d'attractivité à ce niveau, même si avec notre centre de performance à venir, avec les résultats des professionnels, et avec les résultats des jeunes, nous allons être de plus en plus attractifs. Et puis, il est intéressant de toujours apporter un peu de complémentarité et d'équilibre dans notre équipe avec des jeunes étrangers. _Cela peut être un apport important, et créer de la richesse pour les autres_. C'est une question d'équilibre et je pense que, pour l'instant, nous arrivons à le gérer plutôt correctement ". A ce jour, les résultats de l'équipe Espoirs l'attestent. Et le CA Brive dispose aussi peut-être d'une génération dorée dans ses rangs puisque l'an passé, les cadets Gaudermen (moins de 15 ans) ont atteint la finale du championnat de France face à Toulouse.

Choix de la station

France Bleu