Rugby

Rugby | FCG-RCT (24-35) : Grenoble tombe sur un os

France Bleu Isère samedi 11 avril 2015 à 21:32

FCG RCT défaite 22e journée top 14 rugby
FCG RCT défaite 22e journée top 14 rugby © Maxppp

Le FCG peut nourrir des regrets. Malgré quatre essais inscrits à Toulon, les Grenoblois se sont inclinés assez lourdement (35-24) lors de la 22ème journée de top 14 de rugby. Une mauvaise opération, qui contraint le club isérois à regarder des deux côtés du classement.

Tout avait pourtant bien commencé. Trois minutes à peine après le coup d’envoi, Rory Grice allait aplatir et conclure une belle action collective. On pensait alors le FCG bien parti, mais la machine toulonnaise se mettait en marche. Giteau terminait une offensive menée par Bastareaud et Habana (14’, 7-7), avant que Leigh Halfpenny n’inscrive deux pénalités coup sur coup (25’, 28’, 7-13).

Mais le coup de massue arrivait juste avant la mi-temps. Repassé devant au score après un essai opportuniste de Nigel Hunt (29’), le FCG en encaissait un d’Habana sur la sirène. Le retard de neuf points à la pause ne récompensait pas un premier acte plutôt réussi.

Une infériorité numérique mal négociée

Le schéma de la deuxième mi-temps était quelque peu similaire : une bonne entame, mais trop d’occasions ratées, comme cette infériorité numérique mal négociée (9 points inscrits par les Toulonnais). L’essai tardif d’Albertus Buckle (77’) ne changeait rien, Michalak et D.Armitage s’étant chargés de creuser le score sur des pénalités (parfois à plus de 50 mètres) offertes par l’indiscipline des Rouge et Bleu. Trop imprécis dans le jeu au pied, dominés dans la conquête, les Grenoblois s’inclinent pour la deuxième fois de suite à domicile (35-24). "Nous avons commis beaucoup trop d'erreurs pour pouvoir remporter ce match. Tout simplement ", confiait, à l’issue du match, un Fabrice Landreau lucide.

FCG - RCT, la réaction de Fabrice Landreaupar francebleu-rhonealpesbour

L’exploit d’Oyonnax à Clermont (11-10) combiné à la victoire de Brive contre le LOU (22-20) mettent le FCG dans une situation inconfortable. Si, mathématiquement, la course aux phases finales n’est pas finie (cinq points de retard sur Oyonnax), la double occasion manquée à domicile risque de peser lourd dans la balance à l’heure des comptes. Et beaucoup de points restent à corriger. "Il faudra voir ce qui n'a pas marché, les mauvais choix que l'on a fait. On n'arrive pas à enfoncer le clou quand on marque tout de suite. " analysait le talonneur Laurent Boucher.

"On a été trop indisciplinés", réaction de...par francebleu-rhonealpesbourgogne

Au-delà de cette qualification qui paraît quasiment inaccessible, le FCG doit aussi garder un œil sur le bas de tableau, et plus particulièrement sur Castres. La marge de sécurité est de six points sur le premier reléguable. Le calendrier (réceptions de Toulouse et Clermont, déplacements à Bayonne et à Lyon) peut donc laisser présager quelques sueurs froides au staff grenoblois.

Toulon, de son côté, prend seul la tête du championnat à une semaine de leur demi-finale européenne. "Dans ce top 14, l'important c'est de prendre la tête le 13 juin. Le reste... Être dans les deux c'est bien réagissait Mourad Boudjellal. Ce soir, on a montré qu'on avait un groupe de plus de 23 joueurs, ce n’était pas évident mais aujourd’hui on a quelques joueurs qui se sont positionnés pour la fin de saison ".

Mourad Boudjellal, le président toulonnais satisfait après la victoire de ses hommes à Grenoble.

 

Ecrit et mis en ligne par Martial DebeauxVidéo de Tanguy Hamon