Sports

Rugby : Félix Le Bourhis et les français corrigés par l'Australie 50 à 23

France Bleu Gironde samedi 7 juin 2014 à 15:15

Rugby : Félix Le Bourhis et les français corrigés  par l'Australie 50 à 23

Le trois-quarts centre de l'Union Bordeaux-Bègles, a connu des débuts difficiles ce samedi chez les Bleus. Les Bleus ont été largement battus par les Wallabies 50 à 23. Pour Vincent Etcheto, l'entraîneur des arrières de l'UBB, la prestation de Félix Le Bourhis a été à l'image de toute l'équipe de France : médiocre.

L'Australien Michael Hooper face au XV de France - Maxppp
L'Australien Michael Hooper face au XV de France © Maxppp
Pour sa première sélection en Equipe de France de rugby, Félix Le Bourhis pouvait difficilement craindre pire scénario : les Bleus ont été dominés dans tous les compartiments de jeu par les Wallabies, qui ont marqué la bagatelle de sept essais pour finalement l'emporter 50 à 23 lors de ce premier test-match.

Aucun joueur français n'a échappé à ce naufrage collectif, et le trois-quarts centre de l'Union Bordeaux-Bègles a été logé à la même enseigne que ses coéquipiers.

"Félix a fait une erreur qui se voit, mais il y a eu beaucoup de ratés du côté des Bleus. Il n'y a pas eu de réel combat, et il s'est retrouvé dans une équipe qui n'a fait que reculer. Il n'a pas fait une bonne prestation dans une équipe qui a été prise à tous les niveaux." — Vincent Etcheto, l'entraîneur des lignes arrières de l'UBB

Mais pour son entraîneur à Bordeaux-Bégles, Félix Le Bourhis ne doit surtout pas baisser les bras.

"Je l'ai vu se prendre la tête à deux mains à la fin du match, mais il ne doit surtout pas se miner, ce n'est pas lui qui a fait perdre l'équipe de France. Il apprend, et souvent, on apprend plus vite dans des moments difficiles au plus haut niveau."

Pour Vincent Etcheto, les Français ont fait illusion une dizaine de minutes

"Pour aller chercher les australiens, il faudra être bien meilleur qu'aujourd'hui"

Une réaction des hommes de Philippe Saint-André est attendue dès le deuxième test-match programmé samedi prochain.

"Ce n'est pas lui qui a fait perdre l'Equipe de France"

Partager sur :