Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : fin de saison pour le Rugby Club Orléans et pour le rugby amateur

-
Par , France Bleu Orléans

Le Bureau Fédéral de la Fédération Française de Rugby a décidé ce vendredi matin de mettre un terme définitivement aux championnats fédéraux. Ce sera donc une saison blanche pour le Rugby Club Orléans qui ne pourra pas poursuivre sa saison en Fédérale 2. Il occupait la deuxième place de la Poule 2.

Le Rugby Club Orléans ne reprendra pas le championnat cette année suite à la décision du Bureau Fédéral de la Fédération Française de Rugby.
Le Rugby Club Orléans ne reprendra pas le championnat cette année suite à la décision du Bureau Fédéral de la Fédération Française de Rugby. © Radio France - Johan Gand

C'est un coup dur pour le Rugby Club Orléans. Le Bureau Fédéral de la Fédération Française de rugby a décidé ce vendredi de mettre un terme définitivement à la saison de rugby amateur suite aux conditions sanitaires et avec la crise du Covid-19. "Nous sommes démunis face à cette nouvelle" réagit le club dans un post publié sur son compte Facebook ce vendredi. Les Orléanais ne poursuivront pas leur aventure en Fédérale 2, deuxième de leur poule 2 à l'arrêt des championnats avec quatre victoires et une défaite.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pas de montées ni de descentes pour tous les niveaux

Il a donc été décidé de "figer les montées et les descentes pour tous les niveaux, hormis celles qui ont obtenu une dérogation du ministère en charge des sports", mentionne le communiqué de la FFR, "sécuriser la clôture de la saison 2020/2021 pour préparer sereinement la saison 2021/2022, en concertation avec les territoires (commissions nationales, ligues et clubs), favoriser la reprise de la pratique collective partout où elle sera possible, dans des conditions acceptables (en fonction de la situation sanitaire, de la protection et de la préparation des joueurs, de l’accès aux infrastructures, et des conditions d’accueil du public) et relancer l’activité dans les territoires, en accompagnant la mise en place, en lien avec les ligues et les clubs, de challenges locaux en limitant les contraintes (modalités à déterminer)". 

"Un état des lieux précis sera établi auprès des clubs via les ligues régionales" conclut la Bureau Fédéral. Une reprise est espérée au début de l'été prochain et la FFR mentionne que "les entraînements devront être maintenus et favorisés en stade 3 jusqu’à nouvel ordre, permettant la continuité de la pratique de l’ensemble de nos licenciés dans les conditions sanitaires imposées par les autorités"

La santé doit passer en premier - Bruno Leprince président du RCO

Cette décision n'est pas une surprise pour le président du RCO. "On s'y attendait" indique Bruno Leprince "mais c'est dur à vivre pour notre équipe sénior qui avait réussi un bon début de saison, pour nos supporters, nos bénévoles, nos partenaires" ajoute-t-il. Bruno Leprince dit comprendre cette décision : "la santé doit passer en premier". Petit rayon de soleil avec l'école de rugby qui peut continuer à s’entraîner. "On se focalise sur notre filière jeune" se console le président du Rugby Club Orléans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess