Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby | France - Fidji : Camille Lopez veut s'installer en bleu

Il est l'un des nouveaux visages du XV de France qui affronte les îles Fidji ce samedi au stade vélodrome de Marseille (17h45). L'ouvreur de Clermont formera avec le toulonnais Sébastien Tillous-Borde la treizième charnière de l'ère Saint-André.

Marcoussis, 3 novembre 2014 - Camille Lopez, l'ouvreur du XV de France
Marcoussis, 3 novembre 2014 - Camille Lopez, l'ouvreur du XV de France © Maxppp

Camille Lopez ne va pas découvrir le XV de France ce samedi face aux Fidji. Non, son baptême du feu, l'ouvreur originaire de Mauléon l'a connu dans un stade mythique, l'Eden Park d'Auckland, face à une équipe non moins mythique, les All Blacks. C'était en juin 2013. Camille Lopez a connu ensuite une deuxième sélection lors de la même tournée en Nouvelle-Zélande. Mais, alors que l'autre débutant du moment, Rémi Talès, a enchaîné sous le maillot du XV de France, Camille Lopez a vu sa progression freinée par une grave blessure au genou. Il venait de quitter le club qui l'avait révélé, l'Union Bordeaux-Bègles, pour Perpignan. 

Un retour pour un match sous pression

Cette saison, Camille Lopez a repris son ascension. Arrivé à Clermont, il s'est imposé comme titulaire à l'ouverture face à la concurrence de Brock James. Et il livre des prestations haut de gamme. Le voilà donc ce samedi tout naturellement de retour sous le maillot bleu. Il sera associé à Sébastien Tillous-Borde. Si Camille Lopez est originaire de la Soule, Tillous-Borde est né à seulement quelques kilomètres, à Oloron-Sainte-Marie. Pour autant, les deux hommes ne se connaissaient pas et vont devoir s'entendre sur le terrain. Camille Lopez a livré ses sentiments avant ce retour en Bleu.

France Bleu Gironde : Camille Lopez, l'équipe de France n'a pas le droit de perdre face aux Fidji ?

Camille Lopez : C'est vous qui parlez de défaite interdite. Nous on a besoin de victoires pour engranger de la confiance. Mais c'est difficile de créer quelque chose en si peu de temps avec autant de nouveaux joueurs. On a bénéficié de deux stages de préparation puis il y a eu cette semaine. On a bien travaillé. On verra ce que cela va donner.

Vous ressentez tout de même l'attente du public ?

Au vu des derniers résultats du XV de France, c'est sûr que le public en attend davantage. Mais on essaie surtout de rester concentrés sur nous sans s'occuper de ce qui se dit à l'extérieur. Il faut que l'on arrive à créer quelque chose entre nous. Et ça commence dès ce match samedi contre les Fidji.

Vous allez former une charnière inédite avec Sébastien Tillous-Borde, vous vous sentez attendu au tournant ?

En équipe de France, c'est toujours la charnière qui est critiquée lorsque ça ne va pas. Ce n'est pas un problème pour nous. C'est pas parce que c'est une nouvelle charnière que ça va mal se passer. Ce sont des postes à responsabilité. On le sait et on va essayer de faire notre boulot du mieux possible. On va essayer de rester dans notre système de jeu pour être le plus précis possible et pour être efficaces. Avec Sébastien, on ne se connait pas plus que ça même si nous sommes nés au même endroit. Mais on a trouvé des automatismes depuis les stages. Il faut qu'on mène cette équipe et que l'on fasse des choses intelligentes.

France - Fidji : les équipes.
France - Fidji : les équipes.

Camille Lopez : "A la charnière, on a bien travaillé. A nous d'être efficaces. "

Choix de la station

À venir dansDanssecondess