Rugby

Rugby gascon : magret montois contre salmis dacquois

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne jeudi 1 septembre 2016 à 15:39

Rugby (illustration)
Rugby (illustration) © Fotolia -

Deuxième journée de championnat en Pro D 2 ce vendredi soir à 20h30 et grosse cuisine landaise avec le derby Mont-de-Marsan – Dax.

Lors de la 1ère journée Dax s’est imposé à domicile face à Aurillac et Mont-de-Marsan a rapporté un bonus défensif de son déplacement à Perpignan. Enjeu du match au-delà de la suprématie lando- landaise, s’imposer hors de ses bases pour Dax, ne pas rater son ouverture de saison à Boniface pour le Stade Montois.

Deuxième journée, pas d’affolement, pas de précipitation. Il va falloir, comme toujours, attendre la fin de ce premier bloc de cinq matchs pour y voir un peu plus clair. Néanmoins la taule subie par Agen à Béziers lors de l’ouverture et la défaite de Montauban à Vannes, le promu, ont interpellé. Biarritz, Oyonnax et l’ASB semblent partis sur des chapeaux de roues. On sait que Mont-de-Marsan, Aurillac et Colomiers auront encore des probabilités fortes de phases finales voire plus. On s’interroge sur le potentiel réel d’Agen et de Perpignan. Or donc ce soir on joue le premier acte du derby entre rouges et noirs au théâtre Boniface. Mont-de-Marsan cette semaine a perdu définitivement, pour des raisons de santé, son capitaine de touches et deuxième ligne Lionel Dargier. Dax vient se tester à l’extérieur sachant que les thermalistes ont validé leur victoire devant les cantalous par la force d’une défense sans concession. Sachant aussi que les guêpes ont bien failli piquer fort il y a une semaine en Catalogne.

Jérome Daret,directeur sportif de l'US Dax

Il y a entre les deux clubs certes la rivalité Mizouze -Adour. Mais au-delà, pour les montois, la nécessité de prendre des points sur deux réceptions, Dax ce vendredi soir, Bourgoin dans une semaine. Le premier objectif des demi-finalistes de mai denier étant de ne pas courir au printemps pour valider une qualification. Et donc de passer une première partie de championnat loin des migraines.

David Auradou, entraîneur des avants montois.

Pour les dacquois prendre de faire monter le compteur, vite, pour tenter de se mettre à l’abri.Vite.