Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby : Grégory Lamboley, éducateur de luxe pour les U8 du Stade Toulousain

lundi 3 septembre 2018 à 19:39 Par Julien Balidas, France Bleu Occitanie

Grégory Lamboley a pris sa retraite sportive cet été après 17 ans passés à Toulouse et une année du côté de La Rochelle. Revenu dans la ville rose, il s'occupe des U8 du Stade Toulousain, mais ne veut pas coacher plus haut.

Grégory Lamboley a joué 17 ans sous le maillot du Stade Toulousain
Grégory Lamboley a joué 17 ans sous le maillot du Stade Toulousain © Maxppp - PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI

Toulouse, France

A 36 ans, Grégory Lamboley a décidé de mettre un terme à sa carrière cet été. L'homme aux trois Brennus et aux trois Coupes d'Europe est revenu sur son départ de La Rochelle et sur sa nouvelle vie. Il était l'invité de France Bleu Occitanie dans l'émission "Club XV" ce lundi.

"Ce qui m'a manqué, c'est la préparation physique"

Grégory Lamboley est désormais un retraité du rugby, et il le vit plutôt bien : "Pour l'instant c'est assez frais. Ce qui m'a le plus manqué, c'est la préparation physique. La reprise, l'appartenance à un club. Mais bon, j'avais envie de passer à autre chose. Je suis content d'avoir fait ce choix." 

"Durant l'été, quand j'ai pris la décision d'arrêter, Emile Ntamack m'a appelé pour devenir éducateur. Mission acceptée avec grand plaisir puisque je peux suivre mon fils en U8 au Stade." 

Avec l'ambition de coacher à un plus haut niveau ? "Non, pas du tout. Je n'ai pas passé les diplomes en plus. Moi la priorité, c'était de suivre mon fils. Quitte à le suivre, autant être sur le terrain et leur faire partager un peu mon expérience. Je suis très content de redonner un peu au club."

"Sans Patrick Collazo, l'aventure n'était plus la même"

Grégory Lamboley a quitté La Rochelle cet été alors qu'il lui restait un an de contrat : "C'est un choix. J'avais encore un an de contrat. Je me posais pas mal de questions en début d'année 2018 déjà. Patrick Collazo m'avait convaincu de rester en me disant que j'allais encadrer les jeunes, que  Yoann Maestri allait venir. Quand j'ai appris qu'il partait et que Maestri avait changé d'avis, je me suis dit que pour moi l'aventure n'était plus la même. Je n'avais pas envie de repartir avec une nouvelle organisation, et un manager qui ne me connaissait pas." 

L'ancien troisième ligne, désormais installé à Toulouse, suit attentivement l'évolution des Rouge et Noir et sera au stade samedi pour s'affronter ces deux anciens clubs :"Cela va être un match très intéressant. La Rochelle a fait un début de saison en demi-teinte. Toulouse est en pleine confiance, avec un match abouti à Grenoble. C'est à Toulouse de confirmer. Je serai présent au stade, et très heureux de voir les copains sur le terrain."