Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby - Johan Aliouat (UBB) de retour d'une longue blessure, est "prêt à démarrer" face au Racing

vendredi 27 octobre 2017 à 14:02 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

C'était il y a plus d'un an, le 17 septembre 2016. Le jeune deuxième ligne de l'Union Bordeaux-Bègles, Johan Aliouat se rompait les ligaments croisés du genou, à Clermont, et devait mettre un terme à sa saison. Samedi, il devrait retrouver le Top 14, sur la pelouse du Racing. Avec beaucoup d'envie.

Le deuxième ligne Johan Aliouat à l'entraînement au stade André-Moga, fin août.
Le deuxième ligne Johan Aliouat à l'entraînement au stade André-Moga, fin août. © Radio France - Justine Hamon

Bordeaux, France

C'est la fin du cauchemar pour vous ?

C'est une satisfaction, c'est sûr, quand on voit tout le chemin parcouru depuis la blessure. J'ai repris avec les Espoirs, puis la Coupe d'Europe, 10 mois après la blessure. Mais là, retrouver le Top 14, c'est ce que j'attendais depuis un an. C'est une période très longue, très dure mentalement... Mais heureusement, j'ai été très bien entouré ici.

D'autant que vous arriviez à peine de Carcassonne, et que le club comptait sur vous.

C'est le premier sentiment que j’ai eu oui. Je me suis excusé auprès de tout le monde, étant donné que je me blesse lors de ma première titularisation, à deux minutes de la fin du match. Mais le club m'a fait comprendre que ce n'était pas de ma faute, que ça faisait partie de ma vie de mon histoire, et que j'allais rebondir.

Il ne faut pas agir comme un poulet sans tête

Etes-vous à 100 % ?

Non je ne pense pas. On bosse toujours avec les préparateurs, il y a encore une petite marge de progression. Mais je suis prêt pour démarrer un match, ça c'est sûr.

Il faut faire attention à se canaliser, quand on a été blessé pendant une longue période comme vous ?

C'était plus le cas lors des matchs précédents, qui m'ont permis d'évacuer toute cette frustration. J'ai quand même joué des matchs amicaux, avec les Espoirs, la Challenge Cup... Mais c'est sûr que sur les premiers matchs, il ne fallait pas commettre de fautes par excès d'envie, il ne fallait pas agir comme un poulet sans tête (sourire).