Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby : "l'arrêt des compétitions est une grosse déception car on visait la montée" explique l'US Tours

-
Par , France Bleu Touraine

La Fédération française de rugby a annoncé l'arrêt des compétitions de rugby amateur en raison du contexte sanitaire. Cette annonce est une grosse déception pour le président de l'US Tours, leader de Fédérale 3, qui espérait une montée en division supérieure.

Un terrain d'entraînement de rugby - amateur - image d'illustration
Un terrain d'entraînement de rugby - amateur - image d'illustration © Radio France - Manon Klein

En rugby, les compétitions amateurs sont définitivement terminées. La Fédération française de rugby (FFR) a annoncé ce vendredi l'arrêt des compétitions de rugby amateur pour la saison 2020-2021 en raison du contexte sanitaire. Le championnat est donc arrêté sans montées ni relégations, sauf pour celles bénéficiant d'une dérogation.  

Fin octobre déjà, les compétitions amateurs avaient été suspendues pour éviter la propagation du Covid-19. En décembre, les clubs avaient été autorisés à reprendre les entraînements mais sans contact. "La Fédération espère favoriser la reprise de la pratique au plus tôt, d'ici au début de l'été, par le biais de rencontres amicales et de toute forme de plateaux".

On y croyait quand même un petit peu car on est optimiste et on a envie de jouer

Du coup, la déception est grande pour Benoit Sébillet, président de l'US Tours Rugby, club de Fédérale 3. Avec 27 points, le club tourangeau était leader à l'issue des 6 rencontres disputées cette saison (devant Blois et Châteauroux). Il espérait une montée en division supérieure cette année. "On avait dans l'idée qu'en reprenant une partie du championnat, on puisse conserver une partie de notre leadership. Avec une décision de la FFR qui aurait fait monter les premiers et deuxièmes comme l'année dernière. Malheureusement ça s'arrête net, avec un coup d'arrêt pour nous car on avait de grosses ambitions cette saison. Donc c'est une grosse déception" explique Benoit Sébillet.

C'est un coup d'arrêt. Une grosse déception car on aurait pu jouer en division supérieure

Benoit Sébillet attend maintenant beaucoup de la vaccination pour permettre les entrainements le soir, et non uniquement le samedi matin afin de redonner goût à tout le monde, tant pour les joueurs séniors que pour l'école de rugby. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess