Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Coupe du Monde : l'ASM Clermont officialise ses quatre premiers jokers

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le club auvergnat compte faire appel à six joueurs pour pallier l'exode d'une grosse dizaine d'internationaux au Japon. Deux Sud-Africains, un Samoan et un Anglais vont débarquer en Auvergne d'ici deux semaines. Et le marché clermontois des jokers n'est pas terminé.

Le pilier gauche anglais Max Lahiff fait partie des jokers mondialistes de l'ASM Clermont
Le pilier gauche anglais Max Lahiff fait partie des jokers mondialistes de l'ASM Clermont © Maxppp - Max Lahiff

Clermont-Ferrand, France

C'est le lot des grands clubs et la rançon de la gloire. Une fois ces poncifs évacués, il faut travailler, jouer serré et recruter malin dans la mesure des stocks disponibles. Ce n'est pas la période des soldes d'été dans le rugby, mais d'un marché unique rendu possible par l'exode des joueurs internationaux pendant la prochaine Coupe du Monde de rugby, qui aura lieu du 20 septembre au 2 novembre au Japon. 

Et l'ASM Clermont est un principaux pourvoyeurs de mondialistes (avec le stade Toulousain. Le club auvergnat va "perdre" une bonne dizaine de joueurs. (Falgoux, Slimani, Vahaamahina, Iturria, Lopez, Fofana, Penaud, Laidlaw, Yato et éventuellement Tuicuvu, Naqalevu et Nanaï Williams).    

Marché dans l'hémisphère sud 

En attendant d'enrôler un pilier droit et un arrière, le club clermontois a officialisé l'arrivée de quatre premiers jokers. Deux Sud-Africains, demi de mêlée et trois-quarts, un pilier anglais et un 3e ligne samoan. Ce dernier est le seul à connaitre le Top 14. 

L'ASM s'est tournée vers l'Angleterre pour recruter en 1ere ligne et a jeté son dévolu sur le pilier gauche Max Lahiff. Âgé de 29 ans, il porte les couleurs de Bath depuis quatre saisons. Lahiff a également évolué dans deux clubs londoniens, aux Irish et aux Welsh, avant de tenter sa chance dans le Super Rugby en Australie. 

Le pilier anglais Max Lahiff évolue à Bath depuis 2015 - Maxppp
Le pilier anglais Max Lahiff évolue à Bath depuis 2015 © Maxppp - David Davies

Et c'est justement dans l'hémisphère que Clermont s'est tourné pour dénicher ses jokers. Vers l'Afrique du Sud en particulier. Franck Azéma et son staff ont opté pour un petit springbok bondissant. Rudy Paige, âgé de 29 ans, demi de mêlée des Bulls de 2012 à 2018, avant de rejoindre les Cheetahs l'été dernier. Paige compte 13 sélections avec les Boks et avait été retenu pour la Coupe du Monde 2015. 

le demi de mêlée de poche Rudy Paige compte 13 sélections avec les Boks - Maxppp
le demi de mêlée de poche Rudy Paige compte 13 sélections avec les Boks © Maxppp - Kimimasa Mayama

Rudy Paige ne sera pas le seul joueur sud-africain à évoluer en Auvergne pendant le mondial nippon. Le trois-quarts JJ Engelbrecht (Western Province) aura le redoutable privilège de devoir faire oublier les absences conjuguées de Penaud, Fofana et Raka. Âgé de 30 ans, Engelbrecht a un double atout. Son expérience (12 sélections avec les Boks) et sa polyvalence. Il peut jouer au centre ou à l'aile.    

L'ailier-centre sud-africain JJ Engelbrecht (à droite) arrive de la Western Province - Maxppp
L'ailier-centre sud-africain JJ Engelbrecht (à droite) arrive de la Western Province © Maxppp - Nic Bothma

Dernier joker officialisé par l'ASM : Faifili Levave. Sans doute le moins dépaysé des recrues clermontoises. Le 3e ligne international samoan (18 sélections) connait déjà le Top 14, puisqu'il portait les couleurs de La Rochelle depuis le mois de février. Levave, 33 ans, a déjà pas mal bourlingué. Avant de débarquer en Charente-Maritime, le Samoan a porté les couleurs des grosses franchises néo-zélandaises des Chiefs (Wellington) et des Hurricanes (Waikato), avant de s'envoler vers le Japon, où il évoluait depuis 2014...  

Le 3e ligne samoan Faifili Levave débarque de La Rochelle - Maxppp
Le 3e ligne samoan Faifili Levave débarque de La Rochelle © Maxppp - Nigel Roddis