Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby : l'Écosse en terrain conquis à Nice

-
Par , France Bleu Azur

Le XV de France affronte l'Écosse ce samedi à l'Allianz Riviera de Nice dans le cadre de la préparation au Mondial qui démarre le 20 septembre au Japon. Cette rencontre est aussi l'occasion de mettre en lumière le partenariat qui lie depuis deux ans le Stade Niçois à la fédération écossaise.

Le Stade niçois en plein entraînement il y a quelques jours au stade des Arboras à Nice.
Le Stade niçois en plein entraînement il y a quelques jours au stade des Arboras à Nice. © Radio France - Maxime Bacquié

Nice, France

Alors que le XV du Chardon va fouler ce samedi la pelouse de l'Allianz Riviera, pour affronter les Bleus à un peu plus d'un mois du début de la Coupe du Monde au Japon (20 septembre - 2 novembre), les futurs stars du rugby écossais, sont peut-être déjà au sein de l'effectif du Stade niçois. 

"Le rugby écossais est fait de mouvement et de liberté. Ici il faut respecter la conquête et la mêlée."

Pour la troisième saison d'affilée, la fédération écossaise de rugby a envoyé au début de l'été quatre jeunes joueurs s'aguerrir toute la saison au sein de l'équipe de David Bolgashvili, entraîneur du Stade niçois, qui évolue en Fédérale 1 depuis l'an dernier.

"Ils amènent beaucoup de fraîcheur et d'activité sur le terrain, explique le coach, pas mécontent de compter sur ces talents qui ne demandent qu'à être poli. Le rugby écossais est fait de mouvement et de liberté. Ici, il faut respecter la conquête et la mêlée."

Il n'existe pas de championnat intermédiaire en Écosse

C'est justement pour se frotter à ce rugby plus rude en France que la fédération écossaise a décidé de nouer ce partenariat avec un club amateur français, qui pourrait donner du temps de jeu à ces jeunes. 

Nice était en concurrence avec Nantes et Strasbourg. Le président du Stade niçois Patrice Prévot a donc trouvé les arguments pour convaincre les Écossais. "Ils cherchaient une grande ville, avec un club amateur, mais avec du potentiel, facile d'accès avec un aéroport et des lignes directes vers Edimbourg. Ils voulaient aussi un complexe avec plusieurs terrains et une salle de musculation. On cochait toutes les cases."

"Les Écossais nous ont aidé à monter en Fédérale 1 et à s'y maintenir l'an dernier"

En Écosse il n'existe pas de championnat intermédiaire, et la marche est un peu haute à franchir pour les jeunes qui sortent du centre de formation de la fédération. Une saison sur la Côte d'Azur leur permet de sortir de leur cocon. D'apprendre le Français également. Et de revenir en Écosse avec plus d'expérience et de confiance pour signer dans un des clubs professionnels du pays. En deux saisons, trois joueurs passés par Nice ont déjà rejoint Edimbourg ou Glasgow. 

Pour le Stade niçois, ce partenariat a également permis de faire franchir un cap au club, en Fédérale 2 au moment de la signature il y a deux ans. "Les Écossais nous ont aidé à monter en Fédérale 1 et à s'y maintenir l'an dernier," confirme le président Patrice Prévot.  "C'est positif à plusieurs niveaux parce que la fédération nous envoie aussi des techniciens et des médecins une fois par mois, pour échanger avec nous. Nos entraîneurs sont aussi invités régulièrement en Ecosse.

On entendra donc peut-être de la cornemuse dans les tribunes du stade des Arboras à Nice, si le club parvient à se hisser en Pro D2 à la fin de la saison.