Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby Top 14 : le CA Brive et le Castres Olympique s'écharpent à propos de la date de leur match

Après l'annulation du match Montpellier-Castres pour cause de Covid, la LNR et le Castres Olympique ont répondu "non" au CAB. Les brivistes demandaient d'avancer, au week-end prochain, le match à Castres prévu le 2 décembre afin d'éviter un enchaînement de 3 rencontres à l'extérieur.

Le CAB demandait d'avancer le match face au Castres Olympique, refus - illustration
Le CAB demandait d'avancer le match face au Castres Olympique, refus - illustration © Radio France - Nicolas Blanzat

Les brivistes n'iront pas ce week-end au stade Pierre-Fabre. Dès l'annonce de l'annulation du match Montpellier-Castres prévu le week-end prochain, le CA Brive a sollicité la Ligue Nationale de Rugby et les dirigeants du Castres Olympique pour utiliser la date ainsi libérée et avancer la rencontre Castres-Brive du mercredi 2 décembre. Ce changement de calendrier aurait permis à Brive d'éviter un enchaînement de trois matchs à l'extérieur en une semaine. 

"Un deux poids-deux mesures"

Mais l'instance du rugby et le club castrais ont donné une fin de non-recevoir aux dirigeants brivistes ce mercredi. Dans un communiqué, le CAB fait part de son "incompréhension totale de ce refus" en soulignant que "l'adversaire était capable d'aligner une équipe [ce week-end là] pour Montpellier mais pas pour Brive".

Xavier Ric, le directeur général du CA Brive

Les dirigeants brivistes ajoutent avoir l'impression de "deux poids-deux mesures" dans le Top 14. Le CAB est un petit club avec un effectif restreint, rappelle les dirigeants du club et qu'il lui semble primordial de protéger la santé de ses joueurs. Il est vrai que de nombreux jokers, internationaux et médicaux, sont venus renforcer un effectif miné par les blessures. 

La décision fait en tout cas polémique au sein des clubs de supporters et même de l'effectif de joueurs du CA Brive.

La réponse des Castrais

De leur côté, les Castrais se sont défendus, par la voix de leur manager général Mauricio Reggiardo. Eux aussi s'estiment lésés par le calendrier. "Il nous a été demandé de déplacer ce match au mercredi 2 décembre entre une réception capitale face à l’ASM et un déplacement à Pau. Cette décision, à l’époque, ne nous satisfaisait pas mais nous l’avons accepté." Mauricio Reggiardo souligne également que pour s'organiser, le staff des Castrais a mis en vacances 7 de ses joueurs. Et puis, dès qu'ils ont su que le match de Montpellier allait être reporté, tous les Castrais sont partis en vacances, ce qui rendait impossible la tenue d'un match ce samedi, selon eux.

Les Castrais indiquent également que leur club a payé "un lourd tribut avec la Covid", ne manquant pas d'égratigner les Brivistes. 

"Nous n’avons pas pu nous entraîner correctement durant plusieurs semaines, nous avons dû nous déplacer avec 22 joueurs valides à La Rochelle et nous n’avons pas pu également gérer normalement les congés obligatoires que nous devons donner à nos joueurs d’ici la fin de l’année 2020. Nous ne nous sommes pas plaints et avons tout fait pour favoriser la tenue du championnat."

Pas de quoi faire retomber la pression entre les deux clubs, même si Mauricio Reggiardo souligne qu'il ne veut pas "polémiquer avec Brive". Voilà qui promet d'intenses retrouvailles le mercredi 2 décembre à 20h45 au stade Pierre-Fabre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess