Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Le FCG contre Biarritz pour une place en demi-finale de Pro D2

vendredi 20 avril 2018 à 18:16 Par Antonin Kermen, France Bleu Isère

Après 30 journées de saison régulière, voici venue l’heure des matchs couperets en Pro D2 de rugby, Grenoble, troisième du classement accueille à 19h Biarritz, sixième. Le vainqueur ira défier Montauban en demi la semaine prochaine.

: Sona Taumalolo et les Grenoblois reçoivent samedi à 19h Biarritz au Stade des Alpes en quart de finale de Pro D2
: Sona Taumalolo et les Grenoblois reçoivent samedi à 19h Biarritz au Stade des Alpes en quart de finale de Pro D2 © Maxppp -

Grenoble, France

Sept ans que le FCG n’avait plus senti l’odeur des phases finales en championnat. La dernière fois, une après-midi de mai 2011, Bordeaux était venu douloureusement couper l’herbe sous le pied des Grenoblois au Stade Lesdiguières déjà en Pro D2. Depuis Grenoble a connu le Top 14, la descente il y à un an, et espère maintenant un beau printemps, mais pas question pour les Rouge et Bleu de se projeter sur une éventuelle remontée, place d’abord au match contre les Basques au Stade des Alpes, et au plaisir de goûter à nouveau aux phases finales. «C’est du bonheur» assure le troisième ligne Fabien Alexandre «c’est la famille, les copains qui viennent au stade, il fait beau, et c’est un match à enjeu. Forcément il y a un peu plus la boule au ventre, on s’y file un peu plus aussi parce que si on perd derrière il n’y a plus rien».

Lors du match aller, Grenoble et Lolagi Visinia s’étaient imposé 39-28 au Stade des Alpes. Au retour, Biarritz l’avait emporté 37-14 - Maxppp
Lors du match aller, Grenoble et Lolagi Visinia s’étaient imposé 39-28 au Stade des Alpes. Au retour, Biarritz l’avait emporté 37-14 © Maxppp -

Troisième de la saison régulière Grenoble, avec l’avantage de jouer dans son stade, a effectivement plus la pression que les Biarrots sixième et pas vraiment à l’aise cette saison à l’extérieur (seulement deux victoires en quinze déplacements). « Même s’ils sont sur courant alternatif, on sera sur le pic de la sinusoïde, parce qu’ils n’ont rien à perdre » se méfie l’ailier Grenoblois Lucas Dupont pour qui cette rencontre c’est « marche ou crève ».

« Intensité dans le combat mais tout en gardant la tête très froide » Stéphane Glas, entraineur du FCG

Reste à savoir comment le FCG va appréhender ce match couperet, nouveau pour Grenoble, quand Biarritz disputait déjà les phases finales la saison dernière. Intensité et maitrise, c’est la recette assure l’entraineur Grenoblois Stéphane Glas : « c’est le chaud et le froid. Etre chaud parce qu’il faut mettre beaucoup d’intensité dans le combat, mais tout en  gardant la tête très froide pour prendre les décisions au bon moment ». Le tout dans un Stade des Alpes qui devrait connaitre samedi sa plus belle affluence de la saison.