Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby : le président de l'US Dax, Jean-Christophe Goussebaire, démissionne

mercredi 8 juin 2016 à 16:58 Par Aurore Jarnoux et Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne

Jean-Christophe Goussebaire, président de l’USD depuis seulement un an, jette l'éponge. Le tour de table, qui devait valider le prochain budget du club et le projet de restructuration, a fait apparaître les grandes dissensions au sein de l’USD entre les financeurs et les anciens dirigeants.

Jean-Christophe Goussebaire
Jean-Christophe Goussebaire - US DAX

Dax, France

Un an et puis s'en va ! Jean-Christophe Goussebaire, le président de l'US Dax, a présenté sa démission.

C'est dans la confusion qu’en début d‘été dernier Jean-Christophe Goussebaire avait accepté de prendre les rênes d’un club alors relégué sportivement en Fédérale 1. Sauvé in extremis par la sanction frappant Lille, l’USD avait tenté de se reconstruire. Mais le club vit une nouvelle crise.

Réunion houleuse entre dirigeants et partenaires

Tout s'est joué en fin de semaine dernière lors d'une réunion entre la direction du club et les partenaires.

Jean-Christophe Goussebaire, agent d‘assurance ayant pignon sur rue, ancien joueur du club, voulait valider un budget prévisionnel viable de 6 millions d'euros. Pour cela, il a fait un nouveau tour de table.

Deux bailleurs de fonds principaux ont contribué depuis des années à la survie financière de l’US Dax : Philippe Jacquemain, le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie des Landes et créateur du centre commercial du Grand Mail, et Gilbert Ponteins, dix ans durant président du club rouge et lui aussi gros investisseur local.

La famille Ponteins ne veut plus supporter l'essentiel du budget dacquois

Christophe Ponteins, fils de l’ancien président et soutien de la direction, annonce que sa famille ne veut plus cautionner la situation actuelle. La famille Ponteins aurait en effet versé plus de 4 millions et demi d’euros au club en dix ans. Une somme beaucoup trop importante pour les héritiers de l’empire Ponteins.

De leur côté, les collectivités locales ne mettront pas la main à la tirelire.

Fortes oppositions autour du projet de restructuration

Mais ce qui pose le plus de problème est le projet de club envisagé par l’équipe Goussebaire. Les oppositions sont farouches au sein des rouges entre financeurs putatifs, grands anciens et oppositions diverses consanguines.

Jean-Christophe Goussebaire ne veut pas jouer les boucs émissaires. Il se retire pour tenter, nous a-t-il confié, de provoquer la réaction et la prise de responsabilité de chacun. Sa démission sera rendue publique ce jeudi.

Je pars sans rancœur, sans vengeance ". — Jean-Christophe Goussebaire

De son côté, Jean-Christophe Goussebaire affirme qu'il part car son projet n'a pas pu voir le jour pour des raisons financières. " J'ai 47 ans, ma fille passe le bac la semaine prochaine, je ne voulais pas y laisser ma santé, explique Jean-Christophe Goussebaire. Je ne pouvais pas repartir dans une aventure en sachant que je ne pouvais pas mener à bien mon projet."

Et le désormais ex-président de l'USD veut mettre les choses au clair : " je me suis retiré mais je le fais sans amères pensées, sans rancœur, sans vengeance".

" J'ai pas envie d'y laisser ma santé" Jean-Christophe Goussebaire

Jean-Christophe Goussebaire dit être persuadé que le club va rebondir : "je laisse un super projet et je serais ravi de voir que ce que l'on a fait n'a pas été vain."

Quoi qu'il en soit, je reste un fervent supporter du club". — Jean-Christophe Goussebaire

L'agent d'assurance admet être "un peu triste mais je suis persuadé que ça va redémarrer et quoi qu'il en soit, je suis attaché viscéralement à l'USD".

Qui pour remplacer Jean-Christophe Goussebaire ?

Qui pour prendre la présidence demain ? Avec quel financement ? Sur quelles bases ? Les questions aujourd'hui sont nombreuses. Dax par ses guerres intestines est en grand danger, encore une fois.