Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby : le projet d'un club de niveau départemental avec l'US Dax et le Stade Montois à nouveau évoqué

-
Par , France Bleu Gascogne

Une union US Dax - Stade Montois ? Un club de rugby de niveau départemental ? Ce n'est pas la première fois que ce projet est évoqué. Le revoilà sur le devant de la scène, à l'occasion des départementales et alors que le président du Stade Montois confie avoir monté un dossier, transmis à l'US Dax.

Derby Stade Montois / US Dax
Derby Stade Montois / US Dax © Radio France - F.Fleurot

Un club de rugby professionnel au niveau départemental : l'idée n'est pas nouvelle dans les Landes. Elle est à nouveau évoquée par le conseiller municipal dacquois Yves Loumé, candidat aux élections pour la majorité départementale (gauche) aux côtés de Gloria Dorval sur le canton de Dax-2. "Ma démarche est à titre personnel" précise l'élu, qui a dirigé l'école de rugby de l'US Dax. "Je souhaite simplement ouvrir un dossier, une démarche qui ne sera possible qu'avec l'assentiment et la volonté des clubs phares du département (...) je pense à une large concertation réunissant tous les acteurs (...) une équipe rugby pro Landes proposerait une vitrine qui n'existe plus aujourd'hui." Mais les dirigeants des deux "clubs phares" semblent avoir un temps d'avance, à en croire le président du Stade Montois Jean-Robert Cazeaux, qui confie avoir transmis récemment un dossier aux dirigeants de l'US Dax, évoquant l'association des deux poids lourds du rugby landais.

Ce n'est pas un projet politique, c'est un projet de club - Jean-Robert Cazaux

Difficile d'en savoir davantage. Le président montois ne souhaite pas entrer dans le détail mais il assure que ce dossier est "bien ficelé" économiquement et juridiquement. Et il insiste : c'est aux clubs de mener les débats, pas aux politiques. "Ce n'est pas un projet politique, c'est un projet de club. Et ce projet passe avant tout par une acceptation réciproque des deux clubs concernés, Dax et Mont-de-Marsan. Ce sont les deux seuls qui ont la capacité à faire vivre une structure professionnelle" explique Jean-Robert Cazeaux. "Bien entendu, le jour où le projet aura pris corps, on sollicitera l'ensemble des élus, on demandera leur soutien, mais ce n'est pas un projet politique."

Le président du Stade Montois Jean-Robert Cazeaux en octobre 2020
Le président du Stade Montois Jean-Robert Cazeaux en octobre 2020 © Maxppp - Maxppp

Mais comment associer l'US Dax et le Stade Montois ? La question est posée depuis au moins deux décennies. S'il semble avoir la réponse, Jean-Robert Cazeaux entretient le mystère. Il cite néanmoins l'exemple de l'Union Bordeaux-Bègles et de Valence Romans Drôme Rugby : deux clubs qui ont réuni en une même structure deux villes différentes. Du côté de l'US Dax, le président Benoît August reste prudent : le projet n'est pas tabou, dit-il, mais il ne faut pas griller les étapes. Lui estime qu'il faut inclure les autres clubs. "Je crois qu'il faut que tous les clubs soient partie prenante, pas uniquement le Stade Montois et l'US Dax (...) la première marche, ce serait de commercer par des équipes jeunes qui représenteraient le département, avec les meilleurs joueurs de chaque club (...) et après, peut-être, enchaîner sur une équipe seniors. Mais il y a encore beaucoup de paramètres à prendre en compte."

Un projet aussi important ne se fait pas en un jour mais il pourrait bien avancer plus rapidement dans les prochains mois que lors des 20 dernières années, à en croire Jean-Robert Cazeaux. Un brin malicieux, le président montois laisse entendre qu'on pourrait en reparler rapidement... surtout si les collectivités sont prêtes à accompagner les clubs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess