Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby: le Stade Français, roi du suspense

-
Par , France Bleu Paris

Deuxième succès en deux journées de championnat pour le Stade Français, vainqueur de Lyon, ce samedi, 23 à 20. Une petite victoire due à une absence des Parisiens durant près de 60 minutes et à une touche défaillante. Il faudra faire mieux, beaucoup mieux, pour espérer s'imposer à Oyonnax le week-end prochain. En attendant, Paris est 5e du Top 14, à un point de Toulon, déjà leader.

Jérémy Sinzelle deretour avec une victoire
Jérémy Sinzelle deretour avec une victoire

Deux victoires en deux journées de championnat. Après un succès contre Castres, le Stade Français a donc confirmé samedi soir son bon début de saison en s'imposant au stade Jean-Bouin, 23 à 20, face à Lyon.

On se dit qu'on est déjà content d'avoir pris les quatre points

Un match qui laisse tout de même "un peu" -et c'est un euphémisme- sur notre faim car après avoir dominé 20 à 8 à la mi-temps, les Parisiens ont oublié de jouer, laissant le promu lyonnais reprendre confiance et revenir dans la partie. Lyon qui est même allé inscrire trois essais (Januarie à la 26e, essai collectif à la 59e et Ratuvou à la 72e) pour deux seulement pour le Stade Français, deux essais marqués en première période (Ioane à la 11e et Sinzelle à la 21e). Alors, Paris s'est-il vu trop beau, trop vite?

Son Stade Français

Comment on peut passer de 20 minutes de qualité à...rien?

Reste un match que le Stade Français semblait tout de même maîtrisé en menant 17-0 après 21 minutes de jeu avec des Lyonnais pris par la vitesse d'exécution des Parisiens. Et puis, soudain, rien ou presque: plus de touche, plus de peps, des fautes de main à la pelle et une mi-temps qui n'a pas permis d'inverser la donne. Même les changements de joueurs n'y ont rien fait.

Enrobé stade français

stade français sinzelle 1 web

J'avoue que je suis déçu par les attitudes individuelles et collectives  

Gonzalo Quesada, l'entraîneur en chef du Stade Français, ne cachait pas d'ailleurs sa déception voire son inquiétude à l'issue de la partie. Pas particulièrement inquiet sur le nombre d'échecs en touche, un fait technique qui se corrige, mais inquiet par le visage montré par ses joueurs en seconde période, loin de celui entrevu face à Castres, il y a tout juste une semaine.

stade français Quesada match web

Jérémy Sinzelle, ça, ça fait plaisir

Bon, rasurez-vous, on a tout de même réussi à trouver des points positifs dans cette rencontre. Déjà, comme le dit Raphael Lakafia, parce que le Stade Français l'a emporté en jouant mal les trois quarts du temps. Ensuite, ce match valait le coup d'oeil rien que pour assister au premier essai de Jérémy Sinzelle , lui qui retrouvait une place de titulaire quasiment un an jour pour jour après avoir quitté le terrain sur une grave blessure au genou. Le trois-quart centre du Stade Français qui dira juste, les yeux brillants et la voix mal assurée, n'avoir rien ressenti de particulier lorsqu'il a marqué.

stade français Sinzelle

stade français quesada/sinzelle

On a travaillé avec lui, on l'a "piqué" un peu et il a très bien réagi

Autre motif de satisfaction ce samedi: Digby Ioane , beaucoup plus actif et collectif que le week-end dernier, contre Castres. Gonzalo Quesada reconnaît d'ailleurs qu'il y a eu une explication cette semaine et une bonne remise en cause du joueur. 

stade français quesada/ioane

Mais c'est sûr, pour espérer battre l'USO à Oyonnax, samedi prochain, il faudra une équipe parisienne beaucoup plus concentrée sur son sujet tout au long du match, plus solidaire aussi et avec une touche retrouvée. Autre sujet d'inquiétude: l'état de forme du capitaine Sergio Parisse qui a joué 60 minutes la cuisse bandée.

En attendant, il n'y a pas le feu. Avec un deuxième succès en deux matches, le Stade Français pointe à la cinquième place du Top 14, à un point seulement de Toulon, le leader. Mais c'est vrai que quand on voit les fulgurances dont peut être capable l'équipe parisienne, on en attend aussi beaucoup plus. Peut-être que les Parisiens, jamais satisfaits, ont aussi besoin d'un petit plus pour enfin venir en nombre soutenir leur équipe de rugby!

Oyonnax/Stade Français, rendez-vous samedi 30 août, à 18h30, sur France Bleu 107.1. Juste avant, dès jeudi, vous retrouverez Tribune Stade Français avec pour la première de la rentrée: une heure d'émission en direct des studios de France Bleu 107.1 et en présence du président Thomas Savare.

Une bonne nouvelle supplémentaire côté infirmerie? Le trois-quart centre Geoffrey Doumayrou a pu recourir pour la première fois samedi matin, sans ressentir aucune douleur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu