Rugby

Rugby : le Stade Montois en" biterre", Dax face à Montauban

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne jeudi 3 novembre 2016 à 17:03

Ballon de rugby (illustration)
Ballon de rugby (illustration) © Radio France - OU

La 10è journée de Pro D 2. C’est la dernière du deuxième bloc de cinq matchs. Ce vendredi soir l’US Dax 7è accueille Montauban 6è, à égalité de points, et le Stade Montois 9è sort à Béziers 14è. Matchs en direct sur France Bleu Gascogne après "Les Têtes à packs" à 20h.

Derrière Agen, leader fragile et donc précaire qui vogue à égalité de points avec son dauphin Colomiers et Aurillac même compteur, c’est le grand embouteillage. On annonçait un championnat serré, indécis et donc palpitant du point de vue de l’échéance… il l’est. Oyonnax, 4è, n’a qu’un point de retard sur le trio de tête. Vient ensuite un paquet de 8 équipes qui se tiennent en 4 points soit le gain d’une victoire ! Collé serré ! Albi ferme la marche mais n’est pas encore fichu. Bourgoin, Béziers et Narbonne qui précèdent les albigeois ont toutes leurs chances.

Or donc, dans ce maelström embrumé de novembre, Dax va devoir souquer pour demeurer invaincu sur ses terres face à Montauban juste devant au classement au bénéfice du différentiel. Des tarn- et-garonnais qui ne savent pas s’exporter. Dax a pris la marée à Colomiers. Fortement rajeunis les rouges on encaissé un score très sévère, 46-22. L’USD, invaincue à domicile, qui dans son antre de Boyau, ce soir, accueille donc Montauban, en concurrence directe, veut continuer à croire en sa philosophie particulière : privilégier le jeu. Raphaël Saint André, entraineur des lignes arrières thermalistes.

Raphaël Saint- André, entraineur des arrières dacquois

Les tarn-et-garonnais qui à l’extérieur en quatre sorties ne se sont jamais imposés.

Quant aux montois, alternant le feu de tout bois, l’excellence puis le morose, voire l’approximatif ennuyeux, ils s’en vont défier Béziers. L’ASB est en plein doute, vient de prendre une énorme rouste à Aurillac après avoir cédé sur son terrain devant Perpignan. C’est peut être le moment pour les montois de profiter de la crise biterroise pour aller en claquer une loin de Boniface.

Pour le Stade Montois la tâche est rude mais pas insurmontable. Sans victoire encore à l’extérieur cette saison, les guêpes vont tenter de piquer à la Méditerranée où les eaux sont agitées. Béziers où l’équipe ne va donc pas bien. Quant à Mont-de- Marsan, dans la suite logique des directeurs de jeu, on intègre régulièrement des espoirs au groupe à l’image de Dorian Laborde, ailier-centre d’à peine 20 ans, qui a encore illuminé le match face à Carcassonne la semaine dernière. Laborde formé au club depuis les poussins.Yannick Agrech, co- coach montois.

Yannick Agrech, co- entraineur des avants montois