Rugby

Rugby : le Stade Montois fait son marché

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne lundi 30 janvier 2017 à 13:17

Pro D2 (illustration)
Pro D2 (illustration) © Radio France - OU

C’est de saison, les mouvements dans le rugby ! Et au Stade Montois des infos à confirmer mais qui sentent bon l’officialisation imminente : la signature du pilier de Grenoble Walter Desmaison et le retour du 2è ligne néo zélandais Hoani Matenga. Entre autre.

Comme à son habitude la direction du Stade Montois veut ménager les effets et gère légitimement la communication sur les recrues et mouvements. Cependant certaines infos sont plus que probables. D’abord, la re- signature du duo de coaches Christophe Laussucq et David Auradou actée pour trois nouvelles années. Rapahaël Steyer et Pattrick Milhet, entraîneurs associés, préparateurs physique et statisticiens, sont évidemment du voyage montois. Yannick Agrech, entraineur de la mêlée, a décidé lui de voguer vers d’autres univers. Pas fâché avec le club mais désireux de reprendre son activité professionnelle antérieure.

Coté joueurs

L'arrivée du pilier grenoblois Walter Desmaison est validée. Âgé de 25 ans, originaire du Lot, de Girac précisément, bourgade proche de Figeac, beau bébé d'1m88 pour 110 kilos, il a débuté le rugby à St Junien, club de fédérale de la Haute-Vienne. Il est ensuite passé en junior par Tyrosse et... le Stade Montois avant que d’atterrir chez les espoirs de Bordeaux Bègles et d’être capé chez les "bleus" de moins de 20 ans pour le Tournoi 2010. Desmaison signe son premier contrat pro à Bayonne, passe deux saisons au Racing, avant que d’aller poser ses crampons à Grenoble en 2015. Il a été sélectionné par les Barbarians français pour la tournée en Argentine il y a deux ans. Le Walter du Lot doit son prénom à l’admiration que son "rugbypède" de père porte au grand Spanghero.

Egalement acté pour cette semaine, en joker médical, mais à durée sans doute à long terme, le retour du néo zélandais Hoani Matenga

Hoani Matenga, le nom claque. Il est vrai que le beau gosse néo zélandais a laissé de précieux souvenirs lumineux à Mont-de-Marsan. 2è ligne très actif, très productif , d’1m95 pour 100 kilos, il a été l’un des artisans de la montée en Top 14 de 2012 face à Pau au terme d'une saison où il a brillé. Il part ensuite pour le Japon afin de se rapprocher de sa famille. Puis retourne en Nouvelle Zélande où il dispute le championnat domestique et le Super Rugby avec les "blues" de Wellington. Matenga, 30 ans en avril, pourrait pérenniser son retour dans le club.

Enfin Mont-de-Marsan devait en terminer de ses renforts avec l’arrivée de deux centres. Tout cela appelle bien sûr confirmation par la direction du club, ce qui devrait être chose faite ces jours-ci pour Matenga, dans les prochaines semaines au plus tard pour Desmaison et le reste.