Rugby

Rugby : le Stade Montois pour croquer la Colombe, Dax pour une crêpe bretonne

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne jeudi 6 octobre 2016 à 16:52

Ballon de rugby (illustration)
Ballon de rugby (illustration) © Radio France - OU

La 6e journée de Pro D2, 1re du deuxième bloc. Ce vendredi soir Mont-de-Marsan sort à Colomiers et Dax accueille les promus de Vannes. Matchs en direct à partir de 20h après "Les têtes à packs", rendez vous hebdomadaire du rugby sur France Bleu Gascogne qui débute après le journal de 18h.

Colomiers est 5e pour l’heure, Mont-de-Marsan 10e, deux points d’écart. Les Montois ne sont certes qu’à trois longueurs du troisième Béziers, mais Colomiers peut espérer doubler Angoulême, dauphin du leader Aurillac.

Dans ce vieux duel entre haut-garonnais et landais, tous deux demi-finalistes malheureux du dernier exercice, il y a un contentieux. Le club à la colombe n’a rien d'un porteur de paix pour les guêpes gasconnes. Colomiers c’est même, avec Agen, l’un des corbeaux, l’une des bêtes noires des montois. Les columérins ont souvent fait souffrir et ont souvent châtié les gascons à Boniface. Mais il y a aussi le paradoxe montois, si les jaune et noir en bavent sur leur pré ils s’exportent plutôt bien en banlieue toulousaine. La saison dernière ils ont rapporté un nul 12-12 de Bendichou et l’année d’avant les montois s’étaient imposés à Colomiers 15-13.

Mais voila, Mont-de-Marsan est dans le ventre mou quand les columérins ont dans le viseur la tête de gondole. Invaincus pour l’heure dans leur étuve, les hommes de Bernard Goutta voudront y signer leur troisième succès d’affilée. Colomiers marque peu, attaque la moins prolifique de Pro D2, mais dispose d’un buteur efficace et régulier, Thomas Ramos, arrière de 21 ans qui envoie du lourd, il a déjà marqué en cinq rencontres 80 points des 106 points de son équipe, 26 pénalités, un drop et trois transformations. Les montois sont informés, pas de faute ! pas de faute !... Et pour Christophe Lausscucq, le manager du Stade Montois après la déception consécutive à la défaite à domicile face à Agen il faut resserrer les boulons.

Christophe Laussucq, manager-entraîneur du Stade Montois

Dax en a pris certes une sévère lors de la dernière journée, à Bourgoin les thermalistes ont été battus 35-13, mais le début de session des hommes en rouge a été plus que satisfaisant jusqu’à ce déplacement en Dauphiné. Trois victoires en cinq matchs, un bonus défensif rapporté de Mont- de-Marsan, le quinze de la cité thermale pointe en 7è position, et comme le dit le directeur sportif de l’USD, Jérôme Daret, ce qui est pris n’est plus à prendre.

Dans Maurice-Boyau, Dax s'est imposé deux fois, devant Aurillac et Oyonnax, deux pointures, Les dacquois invaincus sur leur gazon entendent bien expliquer aux promus vannetais que la maison rouge veut rester maitresse chez elle. Et voilà l’inconnue… comment les bretons vont-ils aborder ce deuxième bloc ?...

Grosse surprise du début de championnat, Vannes ne plaisante pas avec le rugby. Et n’a pour l‘instant perdu qu’un seul match, face à l’autre promu, à Angoulême, et d‘un tout petit point. Vannes a aussi réussi le nul en Berjalie. Ce qui ne vaut pas "peanuts". Vannes qui compte des joueurs aguerris donc certains ont l’expérience de la Prod D2, notamment Morgan Phelipponneau, pilier de 27 ans formé à Mont-de-Marsan, le très expérimenté talonneur de 37 ans, Régis Loubéry, depuis dix ans à Vannes, mais formé à Tyrosse, Anthony Boutier, arrière de 24 ans, issu, lui, de la formation dacquoise, avec aussi l’ancien tarbais et biarrot, le demi de mêlée basque Luix Roussarie. Avec encore l’ancien ouvreur néozélandais de Tarbes et buteur, Ashley Moeke.

Mais pour Raphaël St André, entraineur des lignes arrières de Dax, le premier bloc a apporté quelques certitudes.

Rapaël St André, entraîneur des lignes arrières dacquoises

Partager sur :