Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby : le Stade Rochelais chute une nouvelle fois face au Stade Toulousain 39 à 23

-
Par , France Bleu La Rochelle

Top 14 : suite de la deuxième journée ce samedi 12 septembre. Après une défaite en match amical 38 à 0 au mois d'août à Limoges face à Toulouse, les Rochelais butent encore sur les champions de France 2019. Revers 39 à 23.

Stade Ernest Wallon à Toulouse
Stade Ernest Wallon à Toulouse © Radio France - Gérald Paris

Un samedi 12 septembre pas tout-à-fait comme les autres . Avec plus de 31 degrés à l'ombre au coup d'envoi, le mercure était déjà en zone rouge  pour ce Stade Toulousain / La Rochelle. Une température anormale en cette période, tout comme un stade Ernest Wallon, qui lui aussi n'était pas en mode "traditionnel" pour l'accueil du public. 

Le monde change, mais en rugby, Toulouse reste toujours aussi imprenable

5000 spectateurs maximum, nourriture et boissons interdites dans les tribunes. Le décors est planté. Avec un port du masque obligatoire au stade comme dans toute la ville, tout pensait à croire que rien ne se passerait comme d'habitude face à Toulouse ... mais il n'en est rien. Le Stade Toulousain, n'a pas loupé son retour à la maison pour cette deuxième journée de Top 14.  Le monde change, mais en rugby, Toulouse reste toujours aussi imprenable ... même si La Rochelle a été un peu son "poil à gratter".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le scénario du match

En première mi-temps, la machine Toulousaine semble lancée. Toulouse mène rapidement 3 à 0 après une pénalité de Thomas Ramos, puis 10 à 0 à la 10ème minute après un essai de Kolbe un peu oublié sur le côté droit de l'attaque toulousaine. Une position de surnombre qui permet à son ailier de poche d'aller marquer le premier essai de la partie. Le Sud-Africain n'a pas besoin de forcer son talent pour aplatir, presque en marchant pour aller conclure.

La rencontre n'est finalement pas à sens unique. 

Le Stade Rochelais se réveille enfin, et sur une touche dans les 22 mètres toulousain, superbement captée par Paul Boudehent, montre que ses avants ont les moyens de faire reculer les toulousains. Un maul se forme, et les Rochelais vont au bout de cette action tout en puissance. Pierre Bourgarit à la finition, avec un Will Skelton qui pèse de tout son poids au départ de l'action pour l'emmener en terre promise. 10 à 7 puis 10 partout avec une pénalité de West à 15 mètres des poteaux à la 31ème minute. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mais le facteur X toulousain rôde toujours. 

Cheslin Kolbe fait la différence à lui tout seul à la 34ème minute. Il efface deux ou trois défenseurs de La Rochelle, et marque son deuxième essai. 17 à 10 et même 20 à 10 avec une nouvelle pénalité de Thomas Ramos sur la sirène. 10 points d'écart pour Toulouse à la pause. Tout est à refaire pour La Rochelle. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En deuxième mi-temps, Toulouse prend encore un peu plus le large avec 13 points d'écart après une pénalité de Thomas Ramos. Mais La Rochelle ne baisse pas les bras, revient sur une belle action du milieu de terrain avec Leyds l'arrière maritime à la conclusion. 23 à 20, l'espoir est là côté maritime, 26 à 23 même à plus de 10 minutes de la fin, mais c'est incontestablement le Stade Toulousain qui termine le mieux cette dernière ligne droite. 

L'essai de Guitoune et les pénalités de Ramos font grossir un score qui ne reflète finalement pas l'ensemble de la rencontre. 39 à 23. Les Rochelais sont temporaireent restés dans les clous du bonus défensif, mais n'ont jamais réussi à passer devant au score. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Toulouse, même inquiété en fin de match, a sans doute préparé au mieux la venue de l'Ulster en 1/4 de finale de la Champion's Cup le week end prochain. Le Stade Rochelais devra attendre le 3 octobre pour rejouer à nouveau, face au Racing. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess