Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby : les filles du stade Montois ne monteront pas

jeudi 7 juin 2018 à 16:22 Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne

Mont-de-Marsan refuse l’Elite 2. Les filles du Stade Montois récentes finalistes du championnat de France de Fédérale Une ne joueront pas la saison prochaine en deuxième division nationale. Le club en a décidé ainsi alors qu’il devait valider sa décision à la FFR au plus tard ce soir à minuit.

SMR , les filles peuvent attendre
SMR , les filles peuvent attendre

Mont-de-Marsan, France

Les filles du stade Montois ne monteront pas. Plusieurs raisons à ce refus : d’abord des questions d’effectif. Le club compte aujourd’hui 29 licenciées ce qui est déjà court et va se séparer de sept de ses joueuses qui quittent le Stade Montois pour des raisons familiales, professionnelles ou afin de poursuivre leurs études. Ensuite il y a la spécificité du championnat d’Elite 2, l’équivalent de la Pro D 2. Les déplacements sont longs, coûteux, Paris, Chilly- Mazarin, Lyon, Narbonne, Rouen , Lille… les matchs ont lieu le dimanche après-midi, l’équipe doit donc quitter les Landes le samedi matin pour des déplacements longs et pénibles, et beaucoup de joueuses sont prises par leurs occupations dès le lundi matin. C’est physiquement et sportivement ingérable.

Enfin il y a l’aspect financier, le club n’est pas encore structuré de telle manière qu’il puisse assurer tout à la fois un recrutement conséquent et le coût d’une saison complète. L’objectif est donc fixé sur les deux prochaines années afin de travailler à l’évolution de la section féminine du Stade Montois, de développer encore la formation, d’intégrer des cadettes aux rythmes des entraînements de l’équipe première  tout cela afin de préparer dans de bonnes conditions, dans plus de sécurité et de pérennité une possible montée d’ici deux saisons.