Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby : malgré un stade provisoire, le SO Chambéry tentera l'accession en Pro D2 dès cette saison

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

A une semaine de la reprise en Fédérale 1, le SO Chambéry revoit ses ambitions à la hausse. Le club de rugby savoyard visera bien la montée en ProD2 dès la fin de la saison, malgré un stade provisoire qui apparaissait il y a quelques mois encore comme un obstacle.

Le nouveau stade Mager, sur la plaine des jeux de Bissy, prend forme
Le nouveau stade Mager, sur la plaine des jeux de Bissy, prend forme © Radio France - Nicolas Peronnet

Il y a encore peu, cela paraissait inenvisageable, mais la transformation réussie du stade Mager semble redonner espoir aux dirigeants du SO Chambéry. 

Le SOC visera bien la montée en Pro D2 "dès cette saison" assure Yves garçon, les travaux réalisés cet été sur le stade provisoire de la plaine des jeux de Bissy permettant de répondre "à tous les critères exigés par la Fédération Française de Rugby" selon le président du club savoyard, qui déposera un dossier auprès de la FFR "dès samedi". 

Deux ans au stade Mager 

Le SOC doit en effet évoluer pendant deux ans au stade Mager, jusqu'à la livraison en 2021 du futur stade municipal vétuste et entièrement reconstruit, à quelques centaines de mètres de là. 

En attendant, l'investissement de 2,4 millions d'euros de la collectivité pour mettre Mager aux normes semble avoir porté ses fruits. Tribunes, éclairage, panneaux d'affichage LED, tout est désormais en place à Bissy, hormis l'espace réceptif de 700 mètres carrés. 

Le nouveau visage du stade Mager
Le nouveau visage du stade Mager © Radio France - Nicolas Peronnet

ECOUTEZ le reportage de France Bleu Pays de Savoie

1200 places assises 

Bien sûr, rien ne garantit que la Fédération (ou la Ligue Nationale de Rugby dans un second temps) ne mette pas son véto à une éventuelle montée, comme cela a été le cas la saison dernière. C'est même une éventualité à envisager sérieusement, mais le club assure que le cahier des charges est respecté. 

Pour y répondre, trois tribunes provisoires ont été installées face aux vestiaires, permettant de créer 1200 places assises. Si la commission de sécurité donne son feu vert la semaine prochaine, la capacité maximale du stade pourrait dépasser les 3000 places, soit quasiment l'équivalent de l'ancien stade municipal. 

Trois tribunes de 400 places ont été installées
Trois tribunes de 400 places ont été installées © Radio France - Nicolas Peronnet

Par ailleurs, l'éclairage assuré par des mâts de 30 mètres est assez puissant pour organiser des matchs en nocturne, et peut être encore amélioré pour d'éventuelles rencontres télévisées. Enfin, le système d'affichage LED, installé sur une partie latérale du terrain ainsi que derrière les poteaux pour le panneau de score, a été transféré depuis le stade municipal. 

L'éclairage permettra d'organiser des matchs en nocturne et télévisés
L'éclairage permettra d'organiser des matchs en nocturne et télévisés © Radio France - Nicolas Peronnet

"Je trouve que les tribunes ont de la gueule" - Philippe Pierdomenico, vice-président du SOC

Pourtant, le défi était loin d'être gagné d'avance, et même le vice-président du SOC Philippe Pierdomenico, qui a supervisé les travaux, est agréablement surpris, "très sincèrement, il y avait de l'inquiétude parce que c'était un stade d'entraînement, on a eu du mal à se projeter avec des tribunes provisoires, mais je trouve qu'elles ont de la gueule. 70% des revenus financiers du club viennent du stade, grâce aux entrées, aux buvettes et aux ventes d'affichage commercial. Un stade trop précaire pendant deux saisons aurait mis en danger le club. On a été entendus et on est reconnaissants". 

ECOUTEZ le vice-président du SOC en charge des travaux Philippe Pierdomenico

Premier match le 15 septembre

Les spectateurs pourront découvrir le nouveau visage de Mager le 15 septembre à l'occasion du premier match à domicile et la réception de Drancy. En attendant, Chambéry débutera sa saison en Fédérale 1 sur le pelouse du promu Issoire le 7 septembre.

La future entrée du public
La future entrée du public © Radio France - Nicolas Peronnet
Choix de la station

À venir dansDanssecondess