Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby - Finale du Mondial U20 : France-Angleterre, un crunch qui vaut de l'or

dimanche 17 juin 2018 à 7:09 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde et France Bleu

Pour conclure sa belle aventure et s'offrir un premier titre mondial, l'équipe de France des moins de 20 ans doit battre ce dimanche (19h) à Béziers son rival anglais. Un match au goût de revanche pour des Bleuets dominés par le XV de la Rose lors du dernier Tournoi.

Le 9 mars, et déjà à Béziers, les Anglais avaient pris le dessus (22-6)
Le 9 mars, et déjà à Béziers, les Anglais avaient pris le dessus (22-6) © AFP - Sylvain Thomas

Ils ont fait tomber les Baby Blacks. Mais n'ont toujours rien gagné. Les Bleuets, qui ne sont jamais montés sur le podium depuis la création de la compétition en 2008, ont l'occasion de grimper sur la plus haute marche.

Oublier les Blacks

Après une entrée poussive face à l'Irlande et la Géorgie, les joueurs de Sébastien Piqueronies ont fait monter la température. D'abord lors d'une première période de haut niveau face à l'Afrique du Sud. Puis lors d'une demi-finale parfaitement maîtrisée face aux doubles tenants du titre (16-7).

Reste à leur menu, l'Angleterre, lors d'un crunch qui promet. Le premier, disputé le 9 mars dernier dans ce même stade de la Méditerranée etd ans le cadre du Tournoi des Six Nations, avait vu les Anglais s'imposer (22-6). Une motivation supplémentaire pour des Français qui n'ont pas de complexes à faire. 

La France a battu la Nouvelle-Zélande mais le plus dur est peut-être à venir. - Maxppp
La France a battu la Nouvelle-Zélande mais le plus dur est peut-être à venir. © Maxppp - Maxppp

"Ils nous ont montré sur les deux derniers matches qu'ils en avaient la capacité, assure l'ancien international Guy Accoceberry. C'est une équipe vraiment intéressante dans ce qu'elle a proposé. Offensivement, je me suis régalé à les voir évoluer avec des joueurs qui ont toujours l'intention de lâcher le ballon, de faire jouer le coéquipier, avec un soutien permanent. On retrouve un peu les ingrédients que proposent les grandes nations du rugby international. Bref, du rugby moderne."

Pour coiffer une première couronne mondiale, les Bleuets devront être redescendu de leur nuage et avoir récupéré des efforts fournis face à la Nouvelle-Zélande car c'est une nouvelle fois défensivement que se jouera cette finale. Si elle n'a pas fait de bruit, l'Angleterre n'est pas là par hasard. Guidé par son petit prodige Marcus Smith, le XV de la Rose a déjà inscrit 22 essais dans ce Mondial. Et rêve de décrocher un quatrième titre en six ans.