Rugby

Rugby : Nouveaux investisseurs pour le club de Bourgoin-Jallieu

Par Romain Chevalier, France Bleu Isère vendredi 17 février 2017 à 9:24

Le directeur sportif du CSBJ Richard Mc Clintok
Le directeur sportif du CSBJ Richard Mc Clintok © Radio France - Maxime Bacquié

Bonne nouvelle pour le club sportif Bourgoin-Jallieu rugby. En proie à des difficultés financières depuis quelques années le club vient de trouver de nouveaux investisseurs. De quoi pérenniser le CSBJ du côté administratif et financier selon Richard Mc Clintock, directeur sportif du club.

Le CSBJ est peut-être sur le point d’être sauvé, du moins du point de vue financier. Actuellement 16e et dernier de Pro D2, le club de Bourgoin-Jallieu vient de trouver de nouveaux investisseurs. André Roibet, entrepreneur à Pusignan (Rhône), sera le premier à mettre la main à la poche "avec d'autres" confie , Richard Mc Clintock, le directeur sportif du club ce vendredi sur France Bleu Isère. Le club sportif Bourgoin-Jallieu rugby (CSBJ) est peut-être sur le point d’être sauvé, du moins du point de vue financier.

"André Roibet est déjà connu dans le monde du rugby puisqu’il est déjà partenaire du club du rugby de Lyon (LOU Rugby) depuis quelques années" précise Richard Mc Clintock.

Un autre grand nom devrait aussi mettre la main à la poche d'ici la fin du mois de mai. "Cette marque emblématique du Nord Isère attend le résultat de l'audit financier pour donner son accord définitif" précise encore le patron sportif des ciel-et-grenats. Par ailleurs d'importants travaux vont être lancés dans le stade Pierre Rajon, que le club se maintienne en Pro D2 ou en descende en fédérale 1. Des travaux financés en partie par le club mais aussi par la mairie et d'autres collectivités locales. Une nouvelle tribune va être construite, et "avant même sa construction nous avons déjà trouvé un sponsor pour une opération "naming" se réjouit Richard Mc Clintock.

Pour rappel, le club de rugby de Bourgoin-Jallieu est en proie à de nombreuses difficultés financières depuis plusieurs saisons. Fin 2016, le club a d’ailleurs été pénalisé par la Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion (DNACG), l'instance financière du ballon ovale. Pour un budget mal maîtrisé, et des irrégularités dans les exercices précédents l'équipe Nord-Iséroise, s’était vue retirer 8 points au classement de pro D2. Le club a fait appel et attend des nouvelles.

Pour remettre le club sur de bons rails, le directeur sportif du CSBJ, Richard Mc Clintock a d’ores et déjà annoncé une réduction d’effectif. Pour la saison 2017-2018, le nombre de joueurs affilié au club passera de 44 à 31, sans compter les espoirs.

11 matches pour espérer se sauver

Du point de vue sportif, le CSBJ actuellement 16e et dernier de Pro D2 doit se relancer. Le club reste sur cinq défaites consécutives en championnat. Il lui reste maintenant 11 matches pour espérer se sauver en Pro D2. Pour y parvenir, les berjalliens devront se montrer convaincants dès ce soir, vendredi 17 février, face au club d’Angoulême.

Enfin des nouvelles encourageantes pour le CSBJ

Les berjalliens jouent ce soir à Angoulême à 20h, une rencontre à suivre en intégralité sur France Bleu Isère.