Rugby

Rugby Pro D2: Mont-de-Marsan avec brio mais sans bonus, Dax sans succès.

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne samedi 24 octobre 2015 à 0:34

La 6e journée Pro D2 ce vendredi soir. Dax 10e sortait à Colomiers 9e et le Stade Montois 13e accueillait Bayonne 3è. Dax en quête d’un succès à l’extérieur qui lui échappe depuis trois ans et demi. Mont-de-Marsan, mal classé, dans l’obligation de s’imposer.

Victoire large du stade montois 38-15 avec un super Manu Saubusse auteur de deux des 4 essais montois. Défaite sèche de Dax à Colomiers 29-9. Au classement le Stade Montois remonte à la 10e place et Dax redescend à la 12e. Prochaine journée, vendredi, Dax reçoit Narbonne 9e et Mont-de-Marsan accueille Albi 4e.

Le miracle attendu, la rédemption n’a pas eu lieu à Colomiers. L’US Dax s’incline une nouvelle fois à l’extérieur, trois ans et demi de disette hors de ses bases. Et Dax qui plus est, rentre à vide, sans rapporter le bonus défensif qui peut faire la différence en fin de cycle en vue du maintien. Les dacquois prennent deux cartons jaunes, passent donc 20 minutes à 14, trop compliqué face à une équipe solide et structurée qui gère son avantage au pied. Les thermalistes qui ne peuvent combler les brèches importantes créées par David Skréla et ses coéquipiers, toujours dans leurs pantoufles dans leur antre de Bendichou. 

Mont-de-Marsan a encore raté le coche du bonus offensif 

Les hommes de Laussucq sont à créditer d’une bonne partie avec des temps forts vraiment pertinents et des assauts offensifs probants. Mais les travers viennent toujours ternir la copie rendue. Quatre essais pour les guêpes, deux par Saubusse auteur par ailleurs de 26 points au pied, un par Brethous, le denier par Salawa. Bost, Dargier, Lucu, Brethous et la première ligne impeccables, une grand défense, un pack conquérant et autoritaire mais une ligne de des trois quarts totalement fidjienne sans inspiration à l’exception donc de Salawa. Bref, Bayonne a mal joué, le Stade Montois s’est crée de belles opportunités devant 6000 personnes qui ont vu du jeu. Mais comme il est dommage encore une fois de laisser des points en route. 

Christophe Laussucq, entraineur - manager du Stade MOntois