Sports

Rugby - Pro D2 : la belle fomation landaise

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne mercredi 4 juin 2014 à 12:10

Le rugby landais mise sur la formation. Les moins de 15 ans du Stade montois déjà champions des Landes et 3e au championnat d’Aquitaine se déplacent ce week-end jouer à Agen les finales du championnat de France face à Clermont-Ferrand, Montpellier et le SU Agen. Un groupe considéré comme doté d’un potentiel certain qui valide encore la formation des clubs landais.

La preuve que l’école landaise a encore de beaux jours devant elle tant pour le nombre de joueurs qui sortent de la formation locale que pour la qualité du jeu prodigué. Dax est champion d’Aquitaine des moins de 13 ans, et son école de rugby valorise les talents chez les pros.

Tyrosse envers et contre la logique consumériste de l’ovale contemporain sort encore des joueurs de grand talent, Kevin Kahn, Guillaume Descazeaux, Lorin Lafite pour ne citer qu’eux. Le Stade Montois avec Lucas Tauzin compte un des meilleurs joueurs français de moins de 16 ans. Le Dacquois Pierre Justes qui joue en Pro D2 est en Bleu en Nouvelle-Zélande jusqu’à fin juin pour le mondial des moins de 20 ans. Son coéquipier le talon Quentin Lespiaucq-Brettes entre au pôle France, comme leur homologue montois l’ailier Dorian Laborde. Et donc les minimes jaune et noir s’en vont eux disputer leur finale nationale. Un groupe dont on dit qu’il est déjà à un haut niveau de promesse. Les jeunes capitaines Gauthier Marre et Sébastien Pinaud espèrent d’ailleurs comme leurs aînés jouer le plus longtemps possible ensemble et au plus haut niveau accessible.

Et parmi les 25 joueurs qui forment ce groupe montois minimes on peut dores et déjà affirmer que plusieurs joueront sans doute en équipe première comme ce fut le cas des Crabos – les juniors – du stade, champions de France 2008 , les Blanchard, Durquet, Tastet, Dubié, Cabannes, Briscadieu sont en Pro D2 et ont même été titulaires en top 14. À Dax Larrieu, Adrillon, Coletta ou Bourret, tous sortis du centre de formation, jouent dans l’équipe pro.

Et chez les filles même phénomène, la Montoise Marie Vanthournout est en équipe de France des moins de 18 ans en vue de la prochaine coupe du monde espoir.

 

Partager sur :