Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby - Que deviennent les anciens brivistes ? - La saison escamotée de Damien Lavergne à Périgueux

Alors que les joueurs du CA Brive sont à l'arrêt à cause du coronavirus, France Bleu Limousin s'intéresse à ces anciens brivistes qui ont quitté la Corrèze pour d'autres clubs ces dernières années. Aujourd'hui, parole à Damien Lavergne, qui évolue à Périgueux.

Le derby de rugby, Périgueux-Trélissac au Stade Francis Rongiéras
Le derby de rugby, Périgueux-Trélissac au Stade Francis Rongiéras © Radio France - Julien Pelé

Alors que le CA Brive est à l'arrêt depuis une semaine, Damien Lavergne scrute la situation de loin. Lui qui joue en Fédérale 1 avec Périgueux a bien connu cette situation, lorsqu'en octobre, les championnats se sont arrêtés provisoirement, puis totalement. Une décision qui malheureusement, comme tous les passionnés de rugby, l'a atteint. "Les enfants pouvaient jouer, le Top 14, la Pro D2 et même la Nationale pouvaient continuer, mais pas nous. Je ne suis pas médecin, mais j'ai du mal à comprendre" souffle le pillier formé à Brive. 

Un retour sous les ordres de "Casa"

D'autant plus désolant que le CAPD avait été repris cette saison sous l'aile d'un coach bien connu des Corréziens, Didier Casadeï. "C'était mon premier entraîneur chez les pros" sourie le joueur originaire de Brive. "J'ai l'habitude d'être coaché par lui, mais les autres, ça les a impressionné un peu. Il a de la prestance, du charisme, et il en impose, avec son expérience en Top 14" souligne-t-il. 

Preuve de cette belle forme : les trois premiers matchs de championnats. Trois victoires, trois bonus offensifs et six points maximum encaissés par match. Un début de saison tonitruant qui laissait espérer beaucoup. Sans matchs, Damien Lavergne ne s'est pas retrouvé démuni. "Je me suis fait une salle de musculation chez moi, je suis en train de finir ma piscine et je m'occupe de ma jeune fille" de 4 ans, souligne le pilier, papa comblé. 

Un oeil sur la situation du CA Brive

Des occupations simples, et un oeil sur la télévision et les matchs du CAB. "Je regarde quelquefois, pas tout le temps car l'envie a été un peu stoppée depuis mon départ du club", direction d'abord Angoulème puis Lavaur et Trélissac. Des départs en divisions inférieures qu'il ne regrette pas. "Je suis passé à Lavaur où je jouais deuxième ligne 80 minutes par match. Pareil à Trélissac. A Périgueux, je joue 60 minutes en tant que pilier. C'est plus que ce que quelques minutes en Top 14 ou Challenge Cup." Le monde amateur ou semi-professionnel est un vrai moment de formation. "On est là pour jouer au rugby" souligne Damien Lavergne. Tout simplement jouer, et vivre. Une belle leçon de vie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess