Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby : quel avenir pour Dax ?

-
Par , France Bleu Gascogne
Dax, France

Les suites de la démission de Jean- Christophe Goussebaire de la présidence de l’USD.

US Dax joueurs
US Dax joueurs © Radio France - B.Tessier

C’est Philipe Jacquemain, le président de la Cci des Landes et l’un des principaux bailleurs de fonds historiques du club, qui devrait prendre la présidence la semaine prochaine. Une direction à plusieurs, avec un budget envoyé à la DNACG, le gendarme financier de la Ligue, e 4 millions deux cent mille euros. Le reliquat de 166 000 euros sur la saison dernière sera comblé par un quartet composé de Gilbert  Ponteins, Philippe Jacquemain, Jean-louis Bérot et Jean- Pierre Bastiat.tous anciens joueurs et dirigeants historiques.

Et qui reprend le dossier en attendant ? Je vous le donne en mille...Gilbert Ponteins. L’homme d’affaire dacquois, qui a dirigé dix ans durant l’USD est aujourd’hui, en quelque sorte par défaut mais aussi statutairement, le président en exercice du club. Et ce dans l’attente que, d'ici une semaine, le successeur de Jean-Christophe Goussebaire sorte du chapeau de magicien rouge et soit élu par le nouveau conseil d’administration. Ponteins, président de fait, car président du conseil de surveillance du club. Gigi revient quand son fils Christophe claque la porte de la direction en compagnie de Francis Lavigne. Deux hommes qui avaient porté le projet de club avec Jean- Christophe Goussebaire et Jérome Daret, l’actuel directeur sportif. Les Ponteins, pierre angulaire de l’USD depuis plus d’une décennie, ils ont apporté dans cette période une manne de 11 millions d’euros au club thermaliste, tant par leurs entreprises, dont Caliceo, que par leur titre- lire personnelle à hauteur de 4 millions et demi d’euros.

La question qui est en suspend à l’heure où nous parlons c’est quelle direction demain pour le club rouge et pour quel projet ? 

Quid de Philipe Jacquemain ? Le président de la CCI des Landes et créateur du centre commercial du Grand Mail reste au conseil de surveillance du club. Il devrait devenir "capo di tutti capi". Avec aussi Jean-Louis Bérot, l’ex- international, implanté dans l’activité thermale et dont on sait qu’il s’est opposé à Christophe Ponteins, vendredi dernier lors d’une réunion volcanique. Dax est dans le rouge, la couleur de son maillot, mais désormais aussi celle de l’incendie en cours.Lequel devrait être maîtrisé selon Philippe Jacquemain, joint par nos soins, et qui attend la validation de la nouvelle direction pour s'exprimer officiellement.

C’est très vraisemblablement la semaine prochaine que l’on connaîtra l’identité du nouveau président de l’US Dax.

Qui devrait être … Philipe Jacquemain. Le président de la CCI des Landes, actuel membre du conseil de surveillance s’expose. Joint par nos soins, il s’est dit confiant quant à la suite du club rouge. Et d’assurer qu’il communiquera lorsque les choses seront établies dans un délai bref. Comprendre dès lors que la direction de l’USD sera reconstituée. Et elle le sera autour d’un groupe comprenant outre Jacquemain et Gilbert Ponteins, Bernard Trémont, 65 ans, ancien trois quart dacquois qui dirige une entreprise de négoce de plumes et de transports de canards à Pomarez, et de Philipe Celhay, 62 ans, ex patron de la section amateur, qui dirige à St Paul la société de négoce en mercerie Celhay et Gayou. Ce deux derniers constituant un triumvirat directionnel avec Jacquemain. A ces hommes viendraient s’ajouter Alain Pécastaing, ancien président des rouges qui avait succédé à Gigi Ponteins et aussi Francis Lavigne, démissionnaire de la direction sortante que dans un souci œcuménique les futurs dirigeants voudraient intégrer.

Le budget du club est verrouillé à 4 millions deux cent mille euros, toujours selon Phillipe Jacquemain, enveloppe présentée à la DNACG, le gendarme financier de la Ligue en bonne et due forme. Le reliquat de 166 000 euros sur l’exercice passé sera pris en charge sans tourmente par le quatuor Ponteins, Jacquemain, Bastiat, Bérot. Quant au projet sportif, Philippe Jacquemain assure pourvoir s’appuyer sur le travail réalisé par Jean Christophe- Goussebaire et son équipe. Tutto va bene cosi !

"L’avenir est dégagé". 

C’est en résumé, le sentiment de Philipe Jacquemain, patron de la CCI des Landes, créateur du centre commercial du Grand Mail, et l’un des principaux bailleurs de fonds de l’USD. "Il n’y a pas de crise au club", affirme Jacquemain, "seulement un juste réajustement budgétaire qui n’a pas permis à l’équipe Goussbaire de continuer". Cette même équipe qui disait avoir besoin d’au moins 5 millions, si ce n’est 6, pour engager son projet de réforme du club rouge.

Le projet sportif demanderez-vous ?...il s’inspirera du travail réalisé par Jean -Christophe Goussebaire et Jérome Daret…avec 1 million d’euro de moins quand même dans la tirelire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess