Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby : "Retrouver de la vitesse de jeu " pour le nouvel entraîneur des arrières du Stade Montois

-
Par , , France Bleu Gascogne

Avant de partir en Argentine, pour la Coupe du mondes des moins de 20 ans, le nouvel entraîneur des lignes arrières du Stade Montois, David Darricarère, revient sur la saison inaboutie du club, sur l’élimination en phase finale. Et aussi sur l’avenir, l’ambition de jeu, son projet tactique.

David Darricarère, le nouvel entraîneur des lignes arrières du Stade Montois Rugby
David Darricarère, le nouvel entraîneur des lignes arrières du Stade Montois Rugby © Radio France - Valérie Mosnier

Mont-de-Marsan, France

Il a toujours gardé sa maison dans les Landes, mais à 48 ans, le Stade Montois Rugby est un nouveau défi pour le natif de Tartas. David Darricarrère, qui a porté les couleurs stadistes à l’ouverture, avant de jouer à Toulouse, Castres et Narbonne entre autre, qui a ensuite entraîné La Rochelle, Dax, Agen, Castres, Biarritz, est le nouvel entraîneur des lignes arrières des jaunes et noirs. 

Le Landais est actuellement en charge de l’équipe de France des moins de 20 ans, avec laquelle il a été  champion du monde l’an dernier. Les coquelets avec lesquels il repart pour la Coupe du monde qui se dispute le mois prochain en Argentine. 

Avant de partir, il est passé par France Bleu Gascogne. L'occasion de revenir avec lui sur la saison inaboutie du club, sur l’élimination en phase finale. Et aussi sur l’avenir, l’ambition de jeu, son projet tactique. 

Une saison mal finie, mal aboutie

Pour David Darricarière, la saison montoise n’est pas un échec : "Sincèrement, je pense que le potentiel était supérieur aux autres années. Par expérience _une saison ratée est celle où l'on ne retient rien_, où on est dans le ventre mou et se laisser porter. Non, cette saison n'est pas ratée puisqu'ils se sont qualifiés, elle n'est pas ratée... Elle est mal finie, c'est tout."

Retrouver de l'efficacité offensive, de l'allant, de l'appétit, du pétillant

Que manque t-il aux Montois ? Pour David Darricarère, "il faut retrouver de la vitesse au jeu. Ça joue pas assez vite. Je suis imprégné de la culture montoise, un rugby offensif, pas fou, mais offensif. Il faut travailler dans ce sens là. Aujourd'hui, quand on regarde la saison, on est 4e meilleure défense du championnat, Colomiers est 6e et a failli descendre, donc ça veut bien dire que ça ne suffit plus. Il faut retrouver de l'efficacité offensive, de l'allant, de l'appétit, du pétillant. Ça ne veut pas dire que ça va pas défendre, que ça va pas rucker, pousser en mêlée et sauter en touche... La philosophie, la mienne elle est comme ça depuis tout le temps, j'aime _un rugby de mouvement_, de passes, de combat, de duels, mais qui pétille".

Interview complète à écouter ce vendredi dans Les Têtes à Pack.