Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby - Stade Montois amateur : sortie de crise ?

samedi 23 juin 2018 à 15:29 Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne

La décision est irrévocable. Le Stade Montois Rugby Amateur ne fera pas monter son équipe féminine en deuxième division la saison prochaine. Le mélodrame trouve sans doute ici son épilogue.

Le Stade Montois Amateur, régler les affaires courantes
Le Stade Montois Amateur, régler les affaires courantes

Mont-de-Marsan, France

Lors d’une conférence de presse au club Stade Guy- Boniface ce samedi matin, la direction de la Section Amateur stadiste a expliqué que cette décision de ne pas monter en Elite 2, la deuxième division féminine, s’inscrit dans une expertise générale de la situation : besoins financiers - la section annonce un déficit de 300 000 euros qui selon les dirigeants sera comblé dans les trois ans - un manque d’effectif, de structures et d’encadrement. Tour cela pour répondre aux exigences réglementaires de la Fédération Française de Rugby. Le club a présenté son projet global de rénovation qui devrait permettre un retour à la stabilité d’ici 2021.

Les filles du Stade Montois ont donc entériné la dissolution par elles mêmes de l’équipe féminine en ce qui les concerne. Cependant les joueuses doivent être reçues individuellement à partir de la semaine prochaine. Par ailleurs les dirigeants ont fait valoir qu'ils se trouvaient confrontés à un problème général et que leur volonté s'inscrit dans le besoin urgent qui est le leur de renforcer le club en lui donnant un projet global à moyen terme. Revenant sur la crise générée par le refus de montée en Elite 2 féminine l'Omnisport comme la Section Amateur ont opposé un front uni à l'argumentaire développé par les joueuses. Faisant remarquer qu'il y a deux ans lorsque les Espoirs montois ont été confrontés à la même décision cela n'a suscité aucun commentaire ni aucune crise.

Quant à l'éventualité évoquée par les porte-paroles des joueuses sur la possibilité de création d'un club en dehors du Stade Montois, les dirigeants ont rappelé le règlement fédéral qui permet de bloquer les licences des joueuses en sécession."Le SMR est droit dans ses bottes, on ne pourra embarquer le club dans une aventure incertaine" a souligné Frank Sakalian, le trésorier de la Section Amateur.