Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : le tireur en fuite identifié

Rugby

Rugby : Stade Montois - Lyon, affiche à Boni !

mercredi 26 août 2015 à 16:00 Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne

Deuxième journée de Pro D2 et choc entre Lyonnais et Landais, deux équipes qui visent la montée. Le Stade Montois reçoit Lyon ce jeudi soir.

Le Stade Montois, ici en finale de ProD2 contre Agen en mai 2015
Le Stade Montois, ici en finale de ProD2 contre Agen en mai 2015 © Radio France - Olivier Uguen

Deuxième journée de Pro D2 ce jeudi soir pour le Stade Montois qui reçoit Lyon. Le 2e de l’exercice et finaliste de la précédente cuvée du championnat accueille le Lou, redescendu de Top 14, et qui a grosse armada. Les Lyonnais se sont imposés lors de la première journée en battant Bourgoin 30-19 pendant  que dans le même temps les gascons étaient défaits à Béziers 36-23 et rentraient à vide.

Le match est à 20h45, la prise d’antenne sur France Bleu Gascogne à 20h.

Le Lou est le favori du sondage de l'hebdomadaire "Midi Olympique" auprès des entraineurs de Pro D2. Lesquels voient le Stade Montois accéder au Top 14 en fin de cycle par une victoire en finale. Mais les coaches s’étaient totalement plantés dans leurs pronostics pour la saison passée puisqu’ils avaient annoncé l’avènement de... Perpignan. Or donc… méfiance, même s’il est inconstatable que Lyon est grosse machine. Enorme même.

19 millions de budget à comparer avec les cinq et demi du Stade Montois. Un staff pléthorique dirigé désormais par l’ex- toulonnais Pierre Mignoni, avec son compère sorti de la rade, Sébastien Bruno pour les gros, et l’anglais David Ellis maintenu lui à son poste pour les arrières. Lyon a été deux fois champion de France de Pro D2 en 2011 et 2014. Mais le Lou sans doute trop sur de ses crocs a souffert face à l’exigence du Top 14.

La remontée directe est pourtant une ambition à nouveau revendiquée. Quinze recrues ont débarqué à Lyon pour faire hurler la bête et pallier les carences anciennes notamment en mêlée. Et les arrivants font peur : Nalaga à l’aile, Potgieter à l’ouverture, Durand à la mêlée, Bonnaire en 3e ligne, Attoub, Kouider et Navrozahsvili et le talon Ti’Paulo en 1re ligne pour ne citer qu’eux. Il y a du gratin à tous les postes. Lyon a payé le prix de la puissance et dispose de 34 joueurs tous très expérimentés.