Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Rugby, Stade Montois, un de chute

Par

La 19è journée du championnat de Pro D 2. Ce vendredi soir, le Stade Montois, 5è, accueillait Aix en Provence, 11è.

Chute à Boniface
Chute à Boniface - Stade Montois pro

Première défaite à domicile des montois de la saison. 

Publicité
Logo France Bleu

Le Stade s’incline 20-16, décrochant un pauvre point de bonus défensif. Les aixois ont fait le match qu’il fallait, sans se précipiter et en profitant des nombreuses fautes gasconnes. Mont- de Marsan sanctionné à l’excès par un arbitrage encore une fois incompréhensible, incohérent de Flavien Hourquet. Mais le Stade ne doit sa déconvenue qu’à lui-même. Les montois apathiques durant une première mi-temps insipide ont subi, incapables de trouver des solutions. Seuls De Nardi et Taulagi ont tenté d’emballer la machine. De leur côté les provençaux se sont appuyés sur un jeu au pied quasi idéal de leur arrière Florent Massip, ancien espoir montois et dacquois. Mont- de- Marsan qui par ailleurs comme à Colomiers la semaine dernière a perdu bien trop de ballons sur ses propres lancers en touche. Bref une soirée atone des guêpes lesquelles ont bien tenté de renverser la tendance en deuxième période mais sans parvenir à sortir de la gangue aixoise. Un coup rudement bien monté par le stratège et manager provençal Jamie Cudmore. Au-delà des carences constatées et des outrances de l’homme au sifflet et de ses trois co- adjuteurs force est de souligner l’incurie des jaune et noir. Le Stade Montois n’est certes pas devenu une équipe sans talent. Ces joueurs capables de rendre une copie quasi parfaite face à Nevers il y a quinze jours et de dominer le championnat  sont dorénavant en recherche d’un second souffle. 

Kiki Laussucq, où trouver des solutions? © Maxppp - jessica Guiter

A l'issue de la rencontre Christophe Laussucq, le manager montois, se disait dépité. Quinze jours de pause vont peut-être permettre aussi de récupérer des blessés et de se ressaisir avant une très compliquée sortie à Oyonnax. Le Stade Montois qui a vu Rémi Talès, son ouvreur, sortir sur protocole commotion. L’infirmerie landaise trop largement remplie désormais hélas.  Au classement Mont- de- Marsan reste pourtant à la cinquième place. Mais l’écart se creuse avec le haut du tableau. Le Stade dorénavant à  sept points de Bayonne, deuxième, et à égalité avec Béziers. L’ASB chez laquelle se rendront les montois le 1er mars prochain.

é 

Publicité
Logo France Bleu