Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby DOSSIER : Top 14 : résultats, classement et calendrier

VIDEO - Rugby Top 14 : Aurélien Rougerie en cinq dates avant sa der contre Toulouse

vendredi 4 mai 2018 à 17:23 Par Jean-Pierre Morel, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

C'est un monument du rugby qui va tirer sa révérence. Après 19 saisons en jaune et bleu, et deux titres de champion de France, Aurélien Rougerie va raccrocher les crampons ce samedi à l'issue de son 418e et dernier match contre Toulouse. Retour sur son immense carrière en cinq dates.

Aurélien Rougerie va raccrocher les crampons
Aurélien Rougerie va raccrocher les crampons © Maxppp - Thierry Larret

Clermont, Auvergne-Rhône-Alpes, France

Après 19 saisons à l'ASM, Aurélien Rougerie a annoncé qu'il raccrochait les crampons samedi, après son 418e et dernier match contre Toulouse. Retour en cinq dates sur la carrière de ce monument du rugby français.

Premier match avec les pros

Le 17 août 1999, l'ASM joue à Brive en coupe de France, et s'incline (45-17). Ce jour là, un jeune ailier de 18 ans fait ses grands débuts avec les professionnels. A ses côtés, un certain Eric Nicol à l'ouverture, et un certain Franck Azéma au poste de trois quart centre. Le premier restera  le recordman absolu des matches joués avec l'ASM (437), et le seul ayant plus souvent porté le maillot jaune et bleu que lui, le second est aujourd'hui son entraîneur. "Je ne me souviens pas du tout de ce match, mon premier souvenir, c'est en coupe gigot-haricot de la ligue, ou en coupe de France plus précisément, quelques semaines plus tard à Aurillac contre Agen, où je me pète l'épaule dans l'en-but".

L'agression de Phil Greening

Le 24 août 2002, l'ASM prépare la reprise du championnat et dispute un match amical contre les Wasps au stade Marcel-Michelin. Lors d'une charge avec le coude en avant, le talonneur anglais Phil Greening blesse gravement Aurélien Rougerie au larynx. Hospitalisé, et opéré à trois reprises, s'en suivent de nombreuses complications, et une cicatrice au cou de 12 cm. Greening sera condamné, refusera de payer les dommages et intérêts finalement versé par son club. "J'ai failli mourir, voilà, tout le monde s'activait, je voyais le médecin, mes parents, je n'ai pas mangé pendant quatre mois, et là tu ne poses plus la question de savoir si tu va rejouer au rugby, mais de savoir si tu va rester en vie, on en rigole maintenant parce que je suis toujours là, mais à l'époque je n'ai pas rigolé du tout".

Premier Bouclier de Brennus

Le 29 mai 2010, l'ASM retrouve Perpignan en finale du Top 14, et l'emporte (16-9) un an après avoir été battue au stade de France par ces mêmes catalans. C'est la 11e finale pour l'ASM, et la 5e pour Aurélien Rougerie qui peut enfin brandir le Bouclier de Brennus. "On mesure la valeur d'un homme pas au nombre de fois qu'il tombe, mais au nombre de fois qu'il se relève, et je crois qu'on est quand même pas mal, on a beaucoup cravaché pour y arriver, il y a eu beaucoup de finales perdues, de larmes, de choses remises en question, pour arriver en 2010 à ce très bon moment, certainement le meilleur avec l'ASM".

La finale de la coupe du Monde 

Le 23 octobre 2011, la France affronte la Nouvelle-Zélande à l'Eden Park d'Auckland. Chez eux, encouragé par tout un peuple, les All Blacks n'ont pas le droit de perdre cette finale de la coupe du monde. Victime d'un traitement de faveur de la part de Richie McCaw, Morgan Parra, titulaire à l'ouverture, est contraint de quitter le terrain à la 23e minute. La fin du match est très serrée, mais l'arbitre sud-africain Craig Joubert se montera très laxiste avec les néo-zélandais. Score finale 8-7. "Le sentiment d'avoir été volé, que quelqu'un t'a cambriolé, parce que l'arbitre n'a malheureusement pas pris ses responsabilités, c'est dommage, maintenant il y a prescription, je peux en parler, ce sont les aléas du sport, l'arbitre fait partie du jeu, un supporter m'avait dit après le match qu'on ne méritait d'être en finale, mais qu'on méritait d'être champion du monde, c'est comme ça".

La finale de coupe d'Europe à Dublin

Le 18 mai 2013, la finale de la coupe d'Europe a lieu à l'Aviva stadium à Dublin. Un club français va remporter le plus prestigieux titre continental car l'ASM affronte Toulon. Invaincus jusque là, les Clermontois dominent la rencontre, mais la finale va basculer sur un coup du sort. Juan-Martin  Fernandez-Lobbe permet aux toulonnais de récupérer le ballon dans le camp de l'ASM, et à Delon Armitage de marquer l'essai de la victoire (16-15) contre le cours du jeu. "J'en garde pas mal de regrets parce qu'on se l'est bouffée tout seul, sur une seule action, le match se résume à pas grand chose, à un détail, c'est pour cela que je suis parfois dur avec les jeunes pour leur faire comprendre que la vie est dure, et que le haut niveau l'est tout autant évidemment".

A l'occasion du dernier match d'Aurélien Rougerie, ce samedi contre Toulouse, France Bleu Pays d'Auvergne lui consacre une émission spéciale à partir de 20 heures, avec de nombreux témoignages et hommages. Lundi, le jeune retraité sera l'invité de l'émission "Les Décodeurs" à 18 heures, et reviendra sur son immense carrière.